Les États-Unis accusent Cuba et Venezuela dans les révoltes populaires en Amérique latine

0
330

Mardi 3 décembre 2019 ((rezonodwes.com))– Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a accusé lundi Cuba et le Venezuela d’avoir tenté de détourner des manifestations démocratiques en Amérique latine, promettant que Washington soutiendrait les pays qui tentaient d’empêcher que les troubles dans la région ne se transforment en émeutes.

Pour sa part, Elliott Abrams, le représentant spécial des États-Unis pour le Venezuela, qui mène les efforts américains en vue de renverser le leader de gauche Nicolas Maduro, a affirmé que Caracas et La Havane utilisaient les réseaux sociaux et d’autres outils pour alimenter l’agitation.

« Il y a des preuves qui commencent à se multiplier sur les efforts des régimes à Cuba et au Venezuela en vue d’aggraver les problèmes en Amérique du Sud », a affirmé à des journalistes.

Elliott Abrams a également évoqué des allégations, démenties par La Havane, selon lesquelles des Cubains ont financé des rassemblements contre la présidente par intérim de droite en Bolivie, où le président Evo Morales a démissionné après une élection controversée.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.