Une douzaine de femmes violées à l’intérieur de la prison des Gonaïves

0
304

Mardi 12 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– Treize parmi 14 femmes détenues à la prison civile transitoire de la ville des Gonaïves ont été violées jeudi dernier, a rapporté la presse locale.

Cet acte a été posé par des mutins qui ont vainement tenté de s’évader de ce centre de détention après avoir désarmé un des policiers affectés à la surveillance de l’institution.

Les victimes ont été transférées à Saint-Marc le week-end dernier et ont été prises en charge par les autorités sanitaires et le personnel de la Fondation « Zanmi Lasante », a indiqué Vision 2000.

Une responsable du Ministère à la Condition Féminine a assuré que ces femmes ont pu bénéficier d’un traitement prophylactique contre le virus VIH et la grossesse.

Les militants des droits humains dont Michelet Dorgilles et Louisette Vertilus de la coordonnatrice de la Plateforme des femmes pour le développement de l’Artibonite (PLAFODA), se sont dits choqués par ce viol collectif.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.