Evo se réfugie au Mexique, mais les violences continuent en Bolivie

0
241

« Si j’ai commis un crime, c’est d’être autochtone. Si le vice-président a commis un crime, il met en œuvre des programmes sociaux pour les secteurs les plus modestes et les plus pauvres en quête de justice sociale », a déclaré Evo Morales à son arrivée au Mexique

Mardi 12 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– L’ex président de la Bolivie, Evo Morales, s’est réfugié mardi au Mexique, après avoir remis sa démission, afin d’échapper aux violences de ses adversaires qui ont incendié la maison de sa sœur et celles de certains de ses proches.

Accueilli par le chef de la diplomatie mexicaine Marcelo Ebrard à sa descente d’avion, Evo Morales est rapidement apparu à la porte de l’avion, très souriant, accompagné de plusieurs personnes. Il a serré la main de Marcelo Ebrard, a dénoncé un coup d’état qui l’a forcé à quitter son poste et a promis de continuer la lutte.

« Si j’ai commis un crime, c’est d’être autochtone. Si le vice-président a commis un crime, c’est d’avoir mis en œuvre des programmes sociaux pour les secteurs les plus modestes et les plus pauvres en quête de justice sociale », a-t-il affirmé au cours d’une conférence de presse.

L’ex chef d’État bolivien a remercié les autorités du Mexique pour leur hospitalité et a promis de ne pas changer d’idée politique malgré ce coup d’état subi.

Une vidéo circule sur les réseaux sociaux et montre comment, dès les premières heures de ce mardi 12 novembre, le peuple mexicain se trouvait à l’aéroport international de Mexico pour recevoir l’ancien président Morales.

Entre-temps, les forces armées boliviennes ont annoncé des opérations dans les rues en renfort à la police pour essayer de freiner les vagues de violences. Le commandant de l’institution armée, le général Williams Kaliman, a expliqué que la décision avait été prise après avoir officiellement reconnu le dépassement des effectifs de la police.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.