Bolivie – Réactions de Lula et de Maduro après la démission de Evo Morales : pour le premier « le camarade Morales a été forcé de démissionner » et pour Caracas « c’est un coup d’Etat consommé contre le frère Morales »

0
585

Le dirigeant chaviste a déploré la démission d’Evo Morales, laquelle il a préféré appeler une conséquence d’un « coup d’Etat ». Lula da Silva en a également parlé.

Dimanche 10 novembre 2019 ((rezonodwes.com))–Nicolás Maduro s’est prononcé dimanche soir sur la démission d’Evo Morales qu’il a qualifiée de « coup d’Etat » condamnable.

« Nous condamnons catégoriquement le coup d’Etat consommé contre le Frère Président Evo Morales« , a déclaré le dirigeant chaviste, ajoutant que les « mouvements sociaux et politiques du monde » se déclarent « mobilisés pour exiger la préservation de la vie des boliviennes d’origine victimes du racisme« .

Lula da Silva, ex-président du Brésil, a également déploré le « coup d’Etat » qui a conduit à la démission d’Evo Morales. « Je viens d’apprendre qu’il y a un coup d’Etat en Bolivie » et que « le camarade » Morales « a été forcé de démissionner « , a-t-il déclaré sur le même réseau social.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.