La PNH lance l’opération « Toile d’araignée » pour la reprise des activités dans la capitale haïtienne

0
499

« Toile d’araignée » est la nouvelle disposition de sécurité annoncée par la PNH pour la zone métropolitaine.

Le gouvernement de facto de Jean-Michel Lapin s’appuie-t-il sur le bout des mitraiellettes de la PNH pour mordre comme des arraignees-crabes afin de faire accepter Jovenel Moise et ses nombreux dossiers avilissants la presidence d’Haiti, notamment celui de la corruption (Dermalog), d’usurpation de titre et de dilapidation de fonds de Petro Caribe ?

Vendredi 8 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– En vue de permettre aux gens de vaquer à leurs occupations et de faciliter la reprise des activités dans la zone métropolitaine, un nouveau dispositif de sécurité baptisé « toile araignée », a été annoncé par les responsables de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Cette mesure de l’institution policière est mise en place suite à plusieurs semaines de mouvements populaires ayant complètement paralysé le pays et exigeant sans condition la démission du président de la République, Jovenel Moïse.

La « Toile d’araignée » met en opération, sur instruction du DG a.i de l’institution policière Normil Rameau, une centaine de policiers issus de plusieurs unités spécialisées de ladite institution.

Les drones de la DCPA (Direction Centrale de la Police Administrative) et de la Polifront (Police Frontalière) viendront en renfort aux agents en patrouille dans le cadre de leurs interventions, sans compter la mise en contribution des services de renseignement de l’institution.

Pascal Fleuristil
pfleuristil@yahoo.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.