Le cortège de Jovenel Moise a été bloqué par des manifestants, a révélé la Voix de l’Amérique

7
1222

Jeudi 31 octobre 2019 ((rezonodwes.com))– Les « autorités » démissionnaires d’Haïti ont beau tempêter, les rues demeurent, jusqu’à jeudi, paralysées dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Les jeunes contestataires, résolus à obtenir la démission sans condition du président Jovenel Moise et la fin du système de corruption, ne laissent passer que des ambulances et des véhicules de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Selon la section créole de la Radio Voix de l’Amérique (VOA Kreyòl), même le cortège du chef de l’État a été pris à partie par des manifestants et a dû dévier son parcours, à cause des barricades érigées un peu partout.

Des témoins ont confié que les agents de sécurité du président sont intervenus et ont tiré des coups de feu, mais ils ont été accueillis par des jets de pierres et de tessons de bouteilles.

Obligés de battre en retraite, les policiers ont dû chercher d’autres chemins détournés pour s’enfuir avec le président.

7 COMMENTS

    • Caroline tu parles de « kokorat », on sait que tu en es, pas besoin de nous le dire! Ce que tu fais, pauvre connasse, s’appelle de sa projection, tu fais ta projection sur moi! C’est triste, au lieu de de te laver, de te soigner de ta puanteur, tu la projettes sur les autres. Mais je te comprends, tu es pardonnée, pauvre haillon crotté que tu es! Mais je le redis ton patron de merde mériterait d’être pris par le peuple pour être traduit en justice. Décidément, les kokorat du Phtk comme Caroline Ranyon, ne manquent pas de toupet!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.