Jovenel Moise doit mettre son mandat sur une table de négociation, exhorte Gary Bodeau, l’un des grands artisans de la crise en Haïti

2
446

La seule chose qui manque au président Jovenel Moise qui aurait donné mardi les pleins pouvoirs de vie et de mort sur la population revendiquant pacifiquement ses droits au trio de facto Lapin, Aly et Agénor dont le mandat constitutionnel est épuisé depuis le 30 mai 2019, est le droit de nommer Gary Bodeau, comme député a.i. au lendemain du deuxième lundi de janvier 2020. Car pratiquement, il ne reste presque plus rien à celui-ci pour se dépouiller du costume de président de la Chambre des Députés, l’une des institutions publiques la plus improductive et corrompue d’Haïti, en tout particulier la 50ème législature. Si de telle possibilité existait encore, car rien est impossible en Haïti, M. Bodeau allait se garder à quelque 3 mois de la fin de son mandat d’exhorter ouvertement M. Moise à remettre en question ses 5 ans de présidence souffrant dès le départ d’un déficit de légitimité.

Port-au-Prince, mercredi 30 octobre 2019 ((rezonodwes.com))–Le député Gary Bodeau qui a joué pieds et mains pour enterrer le dossier de mise en accusation du président Jovenel Moise, croyant pouvoir rendre service à la patrie, en utilisant des stratagèmes déloyaux et inconstitutionnels, étonnamment a exhorté le chef du régime Tèt Kale à « mettre son mandat sur une table de négociation » Cependant, il n’a pas élaboré les procédures pour y parvenir.

« Nous vivons une période de grande responsabilité. Tous les acteurs de la vie nationale doivent être en mesure d’assumer ses responsabilités » a indiqué Gary Bodeau qui, de son propre chef, a passé l’été dernier outre des normes et règlements intérieurs de la Chambre des Députés, pour faire ratifier le premier-ministre désigné, Fritz William Michel (nèg kabrit’la), alors que celui-ci n’avait pas encore reçu décharge d’une importante fonction qu’il occupait auparavant dans l’administration publique.

Bodeau et bon nombre de ses collègues de la Chambre basse qui ont juré de « partager les responsabilités » avec l’Exécutif Moise-Lafontant ; Moise-Céant ; Moise-Lapin/Michel, invite Jovenel Moise à se jeter à fond dans la résolution de la crise. « Le président doit faciliter le dialogue en se dépassant« , suggère le vice-président de l’Assemblée nationale feignant d’oublier que les membres de l’opposition rejettent toute idée de dialogue avec le président Jovenel Moise qui, selon eux, a fait semer trop de deuil dans leur camp, en utilisant les services de mercenaires et de tueurs à gage habillés en uniforme de police.

Enfin, le président de la Chambre des Députés (en vacances de 3 mois payés, incluant tous les privilèges), a reconnu que « la contestation populaire s’intensifie de jour en jour », tandis que, a-t-il ajouté, « Jovenel Moise, dans ses récentes interventions à la presse, n’a pas réussi à convaincre les différents acteurs politiques« .

Il est important de souligner que Gary Bodeau est l’un des principaux artisans de cette crise pluridimensionnelle traversant le pays. En février dernier, sans la tenue d’une conférence de président à la Chambre des députés, comme on entre dans un moulin, Bodeau s’est vite arrangé avec la majorité présidentielle pour déloger Jean Henry Céant à la Primature et aujourd’hui, au lieu de frapper d’illégalité et d’inconstitutionnalité l’équipe de Jean-Michel Lapin avec les Aly, Agénor, Bocchit, il a préféré pactiser avec eux sans toutefois dénoncer toutes les nominations illégales effectuées par le tandem Moise-Lapin touchant également le DG a.i. de la PNH, une fonction inconstitutionnelle.

2 COMMENTS

  1. L’un des destructeurs d’Haïti cherche à jouer ponce Pilate. C’est une honte pour ce jeune homme qui devrait être un défenseur pour sa communauté et pour son pays haiti. L’amour inconditionnel pour l’argent et le pouvoir transforme l’haïtien en monstre.

    • Rappels Historiques

      Il n’est pas issu d’une bonne famille (Dieu ou pas, Patrie et Travail) et d’une bonne ecole de pensee. Et au niveau du pays, en 33 ans, il n’avait pas de modeles. Comme les Aristide/Preval, Martelly, Privert, Anacasis, Lambert, Annick Francois Joseph, Paul Denis, Evans Paul, Laurent Lamothe…. et Jovenel, le jeune Gary Bodeau cherche a’ se mettre aussi a’ l’abri des besoins. Li Naje, li Soti. C’est la formule du systeme en place.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.