L’UNESCO condamne le meurtre du journaliste Néhémie Joseph en Haïti

0
371

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a appelé les autorités haïtiennes à enquêter sur le meurtre de Néhémie Joseph le 10 octobre dans la localité de Mirebalais

Dimanche 18 Octobre 2019 ((rezonodwes.com))– « Je condamne le meurtre de Néhémie Joseph », a-t-elle déclaré. « J’exhorte les autorités à ne ménager aucun effort pour enquêter sur ce crime et veiller à ce que toutes les personnes impliquées soient traduites en justice. Les journalistes et les médias apportent une contribution indispensable à la démocratie et les gouvernements doivent accorder la priorité à leur sécurité », a rappelé Audrey Azoulay.

Le corps atteint de plusieurs balles de Néhémie Joseph, journaliste de radio et présentateur sur Panic FM à Mirebalais et correspondant de Méga, station de radio de Port-au-Prince, a été retrouvé dans le coffre de sa voiture.

Le journaliste avait déclaré récemment sur des réseaux sociaux qu’il avait reçu des menaces concernant ses reportages sur la gestion par les autorités de la crise politique affectant le pays.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d’un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.