« Il faut se battre ensemble contre le système » clame Jovenel Moise ce 17 octobre

3
304

Jeudi 17 octobre 2019 ((rezonodwes.com))– Dans le but de commémorer le 213e anniversaire de l’assassinat de Jean Jacques Dessalines, fondateur de la nation haïtienne, le Président Jovenel Moise, tôt jeudi, s’est rendu, sous forte escorte, au MUPANAH (Musée du Panthéon National), pourtant situé à coté du siège de la Présidence.

Une fois de plus, le président, très contesté par la population, a pointé du doigt le système et a déclaré que ce jeudi 17 octobre doit être une journée de réflexion.

Accompagné de son épouse, Martine Moïse, du Premier ministre de facto, Jean Michel Lapin et du Directeur Général a.i. de la PNH, Normil Rameau, le chef de l’État s’est contenté d’une courte intervention.

« Le peuple haïtien doit se mettre ensemble pour combattre le système. Celui-ci a la capacité de se reproduire » a lâché le président Moïse.

La petite délégation, en l’absence des représentants des autres pouvoirs et du corps diplomatique, a fait le dépôt d’une gerbe de fleurs pour honorer la mémoire du Pere fondateur de la Patrie et, selon la Présidence, pour « nous montrer dignes de l’héritage qu’il nous a légué ».

Incapable de se rendre au Pont Rouge ou à Marchand Dessalines, en raison de la situation quasi-insurrectionnelle et de paralysie des activités prévalant en Haïti durant plus d’un mois.

Les agents de l’USGPN, pour permettre au président de réussir sa petite virée au Mupanah ont dû, avant le lever du soleil, faire place nette sur le Champs de Mars, en délogeant les militants anti-gouvernementaux, brutalisant même les journalistes qui voulaient coûte que coûte s’aventurer dans cette zone devenue interdite.

D’un autre coté, l’opposition se propose d’occuper les lieux traditionnels de commémoration de la mort de l’Empereur et a annoncé la poursuite de la mobilisation générale pour obtenir le départ du pouvoir en place.

Pascal Fleuristil
pfleuristil@yahoo.fr

3 COMMENTS

    • En Jean Ferrat (LE BILAN), au nom de l’Ideal qui nous faisait combattre et qui nous pousse encore a’ combattre aujourd’hui… C’est un Devoir Patriotique de montrer la longueur de tous les KOKORATS d’une epoque a’ l’autre.

      En voulant le Depart de Jovenel Moise, il ne faut jamais oublier la Realite. Jovenel fait de la « resistance » dans le cadre du Systeme. Et en face de lui, les anciens Gardiens, les Heritiers, les Beneficiaires et les Soubrekas du Systeme. Dans l’eventualite de l’eviction de Jovenel, les Petro Challengers, Les Regard Percant et les autres Couches de la population seront-ils en mesure d’empecher a’ la Racaille traditionnelle (les politiciens sur le macadam et de salon, les gardiens, les heritiers, les beneficiaires de Preval/Aristide et Privert) de torpiller leur Lutte?

      TET FWET, dans le cadre du Systeme, je vous invite a’ assister a’ ces differents COMBATS entre les anciens et nouveaux gardiens, heritiers, beneficiaires et soubrekas : Assad Volcy Vs Roro Nelson, Boulos Vs Deeb, Rony Thimothee Vs Sonson La Familia, Rene Civil Vs Renel Le Recif, Nenel Tassy Vs Carl Murat Cantave, Printemps Belizaire Vs Gary Bodeau, Don Kato Vs Jacques Sauveur Jean, Danton Leger Vs Paul Eronce Villard, PNH sous Aristide Vs PNH sous Jovenel (nap konte Kadav) etc. Ils Edifient le « Shithole » pour la population et les Haitiens de la diaspora qui revent un jour de retourner dans leur pays d’origine.

      Avec les beneficaires Assad Volcy et Roro Nelson, les eternels oublie’s restent TOUJOURS plus de 90% la Population.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.