USA – Affaire des $35 millions de pots-de-vin Odebrecht : l’ex- président du Pérou, Alejandro Toledo, emprisonné en Californie, est transféré d’une prison à une autre pour « éviter tout risque d’évasion »

0
413

La nouvelle adresse de l’ancien président Toledo est désormais une cellule séparée des autres prisonniers dans une prison du désert de la Californie. L’ex-maître de Lima a désormais droit à 2 visites tous les 7 jours et chaque visite est limitée seulement à 45 minutes. Est-ce le prix fort que font payer les américains à tout dignitaire étranger ayant détourné de fonds publics et commis de crimes graves de droit commun dans son pays ?

Alors qu’en Haïti, le président Jovenel Moise très décrié presque quotidiennement par la majorité de la population haïtienne pour incompétence et incapacité totale à diriger le pays qu’il aurait, avec sa clique de PHTK, copains et alliés, mis en coupes réglées pour mieux faciliter la corruption institutionnalisée, l’impunité et le crime organisé, ailleurs en Californie, les Etats-Unis prennent toutes les dispositions nécessaires pour que l’ex-président Toledo du Pérou, réponde directement des actes d’accusation de corruption et de blanchiment d’avoirs dont il fait l’objet dans l’Affaire des $35 millions de pots-de-vin perçus de la compagnie d’infrastructure d’Odebrecht.

Dimanche 13 octobre 2019 ((rezonodwes.com))–L’ancien président Alejandro Toledo a été transféré de la prison de Santa Rita, en Californie, à la prison de Maguire, dans le comté de San Mateo, toujours en Californie où il continuera de purger la peine imposée par un tribunal fédéral américain pour éviter tout possible risque de fuite aux États-Unis.

Selon le journal Diario Correo, un responsable de cet établissement a confirmé que l’ancien président était arrivé vendredi dernier à la prison de Maguire et se trouve dans une cellule séparée des autres prisonniers.

De même, le journal mentionne qu’il a été informé du transfert d’Alejandro Toledo à la suite d’une communication électronique de son épouse, Eliane Karp, avec un groupe d’amis proches de l’ancien couple présidentiel. Dans cette prison, les détenus sont limités à deux visites tous les sept jours.

Il n’est pas autorisé plus d’une visite par jour et celle-ci ne peut durer que 45 minutes. Trois personnes au maximum, enfants compris, ne peuvent rendre visite qu’à un seul détenu à la fois.

Il convient de noter que Toledo Manrique dispose d’un processus d’extradition pour avoir reçu un présumé pot-de-vin de 35 millions de dollars de la société d’infrastructure brésilienne Odebrecht, pour la construction des sections 2 et 3 de l’autoroute interocéanique sud traversant le Pérou.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.