Carrefour rattrape samedi le train de mobilisation générale anti-Jovenel Moise

0
579

Partie du chantier du viaduc pour aboutir sur la route des Rails, la foule de manifestants a scandé des propos hostiles au pouvoir en place et exigé le départ de Jovenel Moise.

Dimanche 13 octobre 2019 ((rezonodwes.com))–À l’appel de plusieurs organisations politiques dont la Force de l’Opposition de Carrefour, plusieurs centaines de citoyens ont marché pour réclamer la démission du Chef de l’État, Jovenel Moise. L’incapacité du président de la République à conduire les destinées de la nation, à œuvrer pour transformer les conditions de vie de la population a été mise en cause par les protestataires.  

Sur le parcours de la marche, les manifestants ont scandé des propos injurieux à l’endroit des membres de l’équipe en place. L’ancien maire de Carrefour Yvon Gérôme, initiateur du mouvement encourage Jovenel Moise à tirer la révérence.

‘’Nous vivons un pays où le président se déresponsabilise, il fait fi de sa mission. Il incarne un système érigé au détriment des intérêts de la majorité. La crise du carburant témoigne du manque d’autorité du Chef de l’’Etat, Jovenel Moise à diriger’’, a lancé Yvon Gérôme.

Le défilé des citoyens de Carrefour s’est déroulé sans incident majeur. Les protestataires ont exprimé leur dégoût par rapport à la gouvernance imposée, l’ingérence étrangère et l’intransigeance d’une frange du secteur privé des affaires à maintenir Jovenel Moise.

L’expression de leur aversion s’était manifestée en paralysant la circulation automobile par des piles d’immondices, des carcasses de véhicules, des troncs d’arbre, des tas de pierre. Le militant politique Frantz Jean s’était montré intraitable à l’endroit de l’occupant du Palais national.

‘’Nous sommes dans les rues pour exiger la clé du Palais présidentiel. Nous lui avons confié une tache, il s’est montré incapable, donc il doit faire le geste qui s’impose. Les enfants veulent regagner leurs salles de classes, il doit se montrer à la hauteur en remettant sa démission’’, a grondé Frantz Jean.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.