La Maison Blanche refuse toute collaboration à l’enquête de destitution

1
207

La Maison-Blanche a indiqué, dans une lettre de huit pages au ton vitriolique envoyée mardi aux dirigeants démocrates, qu’elle ne collaborerait pas à leur enquête sur l’affaire ukrainienne

Mercredi 9 octobre 2019 ((rezonodwes.com))– La Maison Blanche a déclaré mardi qu’elle ne coopérerait pas à l’enquête instiguée par les démocrates en vue de la destitution du président américain Donald Trump.

« Vous avez conçu et diligenté votre enquête d’une manière qui viole l’équité fondamentale et la procédure officielle requise par la Constitution », a écrit Pat Cipollone, l’avocat de la Maison Blanche, dans un courrier adressé à Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, qui avait annoncé le 24 septembre le début de la procédure de destitution.

Ce courrier a également été transmis à trois personnes qui dirigent cette enquête : Adam Schiff, président de la Commission du renseignement de la Chambre des représentants, Elijah Cummings, président de la Commission de surveillance et de réforme, et Eliot Engel, président de la Commission des affaires étrangères.

Affirmant que cette enquête « viole la Constitution, l’Etat de droit et tous les précédents établis par le passé », M. Cipollone a déclaré aux dirigeants démocrates : « Vous cherchez à renverser les résultats de l’élection de 2016 et à priver les Américains du président qu’ils ont librement choisi ».

« Dans de telles circonstances, ni le président Trump ni son administration ne peuvent participer à votre enquête partisane et anticonstitutionnelle », a-t-il ajouté.

1 COMMENT

  1. Le plus grand donneur de lecon s’engage sur une pente dangereuse. C’est une bonne partie de pocker… Mwen rezye w ou rezye m. Chat konnen konnen rat konnen… Ce n’est que le debut. Parait-il, des juges vont se meler de la partie…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.