Destination finale des vagues de manifestations lancées pour vendredi : la résidence privée de Jovenel Moise

1
669

Le calendrier établi par les dirigeants de l’opposition politique prévoit pour vendredi une nouvelle journée de mobilisation nationale. À Port-au-Prince, les initiateurs envisagent d’atteindre la résidence privée du Chef de l’État, Jovenel Moise, à Pèlerin.

D’autre part, plus cela change, plus cela paraît être du même acabit. Jovenel Moise a saisi jeudi soir au bond le message synchronisé à but inavoué et inavouable de Carl Murat Cantave pour parvenir à la formation d’une énième commission dont la plupart sont mort-nées. Et ce n’est pas le moindre des personnages qui y font partie. Tous, sans exception aucune, des acteurs en première loge de la dilapidation des $4.3 milliards des fonds de Petro Caribe et des dernières livraisons de 2017 et 2018…ou encore des témoins ou complices des massacres de la Saline et de Carrefour-Feuilles, de l’Affaire des 7 mercenaires, du dossier Dermalog, de « eleksyon yon grenn soulye »…

Dr. Cantave qui a fait une fuite en avant dans son message à la nation contesté par certains sénateurs, avait voulu paver la route à la constitution de ce comité, tout en prenant le soin de « 
recommander vivement Mr le Président de la République de prendre les dispositions pour entamer tout de suite et sans dilatoire le dialogue dans lequel vous avez incessamment engagé la communauté nationale et internationale depuis plus de 6 mois avec les prérequis qui s’imposent aujourd’hui« . « Le sénat est en lambeaux aujourd’hui » admet Cantave qui veut colmater les brèches avec un bouillon du samedi soir servi comme repas chaud du dimanche!

Mercredi 9 octobre 2019 ((rezonodwes.com))–Les leaders de l’opposition persistent dans leur projet de provoquer la démission du Président de la République Jovenel Moise. À Delmas 64, dans les locaux du sénateur Youri Latortue, l’appel à une nouvelle journée de manifestation a été lancée.

‘’Ce vendredi, la mobilisation sera respectée à travers tout le territoire national. À Port-au-Prince, après le rassemblement au Carrefour de l’Aéroport, la destination est programmée devant la résidence du Président Jovenel Moise, pour l’inviter à abandonner le pouvoir’’, a lancé André Michel, porte-parole du Secteur démocratique.

Défendre les barricades

Les signataires de ‘’l’Alternative consensuelle pour refonder la nation’’ sont convaincus que les jours du Chef de l’Exécutif au Palais national sont désormais comptés. En ce sens, la population devra serrer les rangs et s’engager jusqu’à la victoire finale, entrevoit l’élu de l’Ouest de la Plateforme Vérité.

’’Il faut intensifier la bataille, il faut vider le calice jusqu’à la lie. La contestation populaire doit être maintenue. Il faut défendre également les barricades jusqu’à ce que Jovenel Moise quitte le pouvoir’’, conseille Antonio Chèramy.

Dans la foulée des appels à manifester pour forcer Jovenel Moise à la démission, les Pères conscrits se réclamant de l’opposition institutionnelle au Parlement encouragent la population à maintenir l’opération ‘’scellée populaire’’. Cet acte, revendique le sénateur Youri Latortue, témoigne de l’effondrement  de l’autorité de l’État, de l’échec du pouvoir en place.

L’opposition a rappelé, s’il en est besoin, qu’aucune négociation ne se fera sur les dizaines de cadavres, des estropiés par balles enregistrés lors des différentes protestations à travers le pays.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.