Des individus armés ouvrent le feu sur les manifestants au Cap-Haïtien causant une quinzaine de blessés par balles

1
810

Vendredi 27 septembre 2019 ((rezonodwes.com))– Une vingtaine de personnes ont été blessées, dont une quinzaine par balles et d’autres à l’arme blanche, lorsque des individus armés ont ouvert le feu sur des manifestants dans la zone de Shada, Pont Samarie, vendredi au Cap-Haïtien.

Les victimes participaient à une manifestation organisée dans le cadre de la mobilisation pour obtenir la démission et l’emprisonnement du président Jovenel Moïse pour corruption et actes de répression sur les résidents des quartiers populaires.

Selon quelques uns des protestataires, les individus ayant commis cet acte ont été engagés et armés par le nouveau commissaire du gouvernement fraîchement nommé par Jovenel Moïse, dans sa dernière tentative pour mater la révolte populaire contre son régime.

Les blessés ont été transportés à l’Hôpital Justinien du Cap-Haïtien pour recevoir les soins nécessaires.

Suite à cette fusillade, les manifestants ont répliqué en incendiant plusieurs maisons dans la zone.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.