Bahamas : « Si vous étiez sans statut avant la tempête Dorian, vous restez sans statut après la tempête » affirme le ministre de l’Immigration

0
564

Les autorités des Bahamas aux ressortissants haitiens (sans les citer directement) : « Dorian n’a accordé amnistie à personne. Si vous étiez sans statut avant la tempête, vous restez sans statut après la tempête« .

« Ceux qui ont enfreint la loi seront traités conformément à la loi… » PM des Bahamas.

Sans les citer nommément, le premier-ministre des Bahamas, Dr Hubert Minnis, a déclaré que les immigrants sans papiers affectés par l’ouragan Dorian ne bénéficiaient d’aucune protection et seraient soumis aux lois du pays relatives à l’arrestation et à l’expulsion. D’aucuns pensent qu’il fait directement allusion aux milliers de ressortissants Haïtiens dont environ 300 d’entre eux sont toujours portés disparus depuis le passage du cyclone Dorian.

Mercredi 25 septembre 2019 ((rezonodwes.com))– « Nos lois seront suivies à la lettre. Point barre« , a affirmé Hubert Minnis dans un entretien réalisé avec le journal The Tribune. «Nous avons des lois et elles seront suivies et respectées. Ceux qui ont enfreint la loi seront traités conformément à la loi » a-t-il rappelé pour signifier que la loi est dure, mais c’est la loi.

Pour sa part, le ministre en charge des services de l’Immigration, Elsworth Johnson, a indiqué que « la suspension des opérations de rapatriement à Grand Bahama et à Abaco visait à garantir que chacun, indépendamment de son statut, reçoive une assistance sociale et des soins de santé conformes aux normes internationales« . Maintenant, a-t-il insisté, « les immigrants sans papiers doivent s’assurer qu’ils ont au moins fait une demande de changement de statut légal pour pouvoir échapper à l’expulsion« .

« Maintenant que nous sommes dans la phase de restauration et de reconstruction, nous appliquons nos lois« , a déclaré Johnson, responsable de l’Immigration. «Dorian n’a accordé amnistie à personne. Si vous étiez sans statut avant la tempête, vous restez sans statut après la tempête« .

Soulignons que le gouvernement des Bahamas avait suspendu les exercices d’arrestation et de déportation dans les zones touchées par l’ouragan Dorian au lendemain de la tempête, mais lundi, des responsables ont suggéré que « les sans-papiers déplacés par la tempête ne pouvaient s’attendre à vivre comme s’ils étaient protégés de manière permanente contre le rapatriement« .

Il est important de rappeler que de nombreux résidents déplacés, en particulier des sans-papiers, seraient logés dans des abris à New Providence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.