Dieupie Cherubin demande à Jovenel Moise d’installer le PM nommé sans l’aval du Sénat

5
902

Proposition pour une sortie de crise au profit du peuple haïtien

par Pasteur Dieupie Cherubin, sénateur du Sud-Est

Lundi 16 septembre 2019 ((rezonodwes.com))– Il est un fait certain, l’ampleur de la crise sociopolitique haïtienne ne peut être résolue de manière isolée, ni par l’exécutif, ni par l’opposition politique, encore moins sans l’implication active du secteur privé des affaires ; Or pendant ce temps, le pays reste quasiment dysfonctionnel depuis plus d’un an. Rien ne fonctionne vraiment.

La gouvernance sociopolitique devient stérile, ne pouvant résoudre aucun problème sociétal important. La méfiance réciproque des acteurs politiques et économiques, l’amateurisme des dirigeants politiques, la recherche des intérêts personnels ainsi que l’oubli des uns et l’insouciance des autres de la souffrance de la population,explique cette tragédie sociale, politique et économique haïtienne.

Cependant, la recherche d’une sortie de crise ne devra pas être abordée suivant la logique de gagnant/perdant ; mais inspirée de préférence par la quête d’un mieux-être au profit de la nation toute entière. La quête d’un sauvetage social, institutionnel et économique, qui redonne confiance à la population et envoie un message au monde entier que nous pouvons entre nous haïtiens, retrouver le courage, l’intelligence et la force nécessaires de nous asseoir pour un compromis historique afin de proposer une alternative crédible à Haïti.

L’heure est grave !

L’insécurité avec le nombre grandissant des bandes armées à l’échelle du pays sont en passe de devenir notre vrai mal du siècle ! La faiblesse des institutions ouvre la voie à la corruption et à l’impunité. L’insécurité alimentaire est en train de frapper quasiment mêmes les couches aisées de la population. Le chômage et la mendicité gagnent du terrain en raison de la dépréciation de la gourde qui ne fait que détériorer davantage le pouvoir d’achat de nos compatriotes. La croissance économique est en berne depuis belle lurette ! Le chômage grandissant ! Les accords internationaux sont en sommeil !

A ce carrefour, je propose, en ma qualité de sénateur du sud-est et premier secrétaire du Sénat de la République, que le gouvernement ratifié par l’assemblée des députés, le soit dans le plus bref délai par le Sénat. En cas de récidives des contrariétés socio institutionnelles dues à des violences entre les pairs conscrits, et que sous la base d’un accord de la majorité parlementaire et au nom du principe de la défense de l’intérêt général, ce gouvernement soit installé sous l’instruction d’une décision du pouvoir de l’exécutif.

Mais, ce ne sera en aucun sens, un chèque en blanc. Le peuple haïtien doit en être le premier bénéficiaire.

Ainsi ce gouvernement doit avoir un mandat exécutoire s’étalant sur trois mois et régi par la poursuite des missions suivantes :

• Ramener dans le plus bref délai, la sécurité dans les aires métropolitaines de non-droit, ainsi qu’à l’échelle des provinces ;
• Soulager par des décisions sociales urgentes, les conditions de famine et de précarités alimentaires à l’échelle nationale ;
• Prendre des dispositions urgentes et innovantes garantissant une gestion efficace de la rareté du carburant à l’échelle du pays ;
• Stabiliser la dépréciation de la gourde par rapport au dollar et doter le pays d’un nouveau budget pour l’exercice 2019-2020 ;
• Mettre immédiatement en route un processus de dialogue devant déboucher sur un gouvernement de consensus à partir de janvier 2020 incluant : un premier ministre de l’opposition ou de la société civile, 8 ministres de l’opposition et 8 ministres issus de l’exécutif ;
• Initier les prérequis interrelationnels en termes de concertations devant conduire en 2020 au lancement du processus électoral.

Négocions, soulageons la souffrance de la population et restons mobilisés si nécessaire.

Past. Dieupie Cherubin
Sénateur Sud Est

L’image contient peut-être : 6 personnes

5 COMMENTS

  1. Dirupie Cherubin, kokorat de ta race. Et si Jovenel, l’inculpe kokorat s’en allait en prison, ca serait plus simple non? Et toi, trouve toi un boulot comme jeran Lakota ou va jouir de la fortune que tu as detourne, connard.

  2. Tank haïtien pa mete jeans ,bottes caoutchouc, manchette ,pelle ,pikwa lan main yo ,peyi yan pap jam mache,yo cho pou yo fe makak blan kob leta lan poch yo ,bel fanm deyo,bel machine yap toujou rete ti SOUSOU blan yo,complexe d’infériorité kap touyé yo,ça remonte depuis l’esclavage,ils leur ont tellement dit et redit qu’ils sont inférieurs aux blancs qu’ils ont passé des générations après l’esclavage,à copier tout ce ils voyaient autour d’eux…..et ce manque de solidarité aussi remonte du temps de l’esclavage,ou il leur était interdit de se réunir en groupes d’amis sous peine de lapidation ou meurtre,ils n’avaient que leurs propres vies a sauvegarder,même la vie de famille leur était interdite, un homme qui vit avec une femme et enfants dans une petite case de la plantation,pouvait se lever un matin pour découvrir l’absence de sa partenaire,elle a été simplement vendue à une autre plantation,et le maître n’a pas trouvé nécessaire de l’annoncer au mari,ils étaient achetés et vendus au même rang que les vaches…cette mentalité a traversé des générations ,c’est pour cette raison que beau coups d’haitiens refusent d’aider un autre compatriote,ça aussi était défendu pendant l’esclavage aider un ami était passif de pendaison ou autre passage à tabac.POur changer votre avenir,il vous faut connaître votre passé.

  3. Pour sortir le pays dans la crise postelectoral et la mauvaise gouvernance ainsi que jeter les bases élémentaires du système démocratique; la proposition valable et durable est : le plan proposé par le politicologue Ducas Florestal pour Haïti qui consiste un travail de 25 années de recherche qui a pour titre : évolution tranquille ( projet de société)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.