Le drame des haïtiennes au Chili dénoncé par une organisation à Santiago

0
172

Mardi 11 septembre 2019 ((rezonodwes.com))– Jean Demezier, de la Fondation Timounyo, a dénoncé, à Santiago, la situation de violence domestique existant dans la communauté haïtienne du Chili.

Selon Demezier, beaucoup de jeunes femmes haïtiennes immigrées au Chili sont victimes de violence, principalement de la part de leurs partenaires originaires comme elles d’Haiti.

«Il y a un mois et demi, ma compatriote et amie Stephania Celin a reçu 15 coups de couteau de son ex-partenaire. Il existe de nombreuses situations de violence conjugale dans la communauté haïtienne au Chili », a déclaré l’entrepreneur et dirigeant de la Fondation Timounyo à un journaliste de Rezo Nòdwès.

Ne voulant pas rester les bras croisés face à ce drame, Demezier, dans le but de sensibiliser le public à la question et d’apporter de l’aide aux éventuelles victimes, a organisé une conférence samedi à San Luis de Macul 5299, Peñalolén avec la participation de la députée Karin Luck (RN), des représentants de la police et d’un organisme d’État.

Demezier affirme que les femmes haïtiennes sont en situation de vulnérabilité parce qu’elles dépendent économiquement des hommes, sont en situation irrégulière et ne peuvent pas trouver de travail.

« La plupart de ces femmes se plaignent de violence mais très peu la dénonce à temps et en assurent le suivi. Depuis la fondation de Timouyo, nous voulons rendre le problème visible et dire à ces femmes qu’elles ne sont pas seules », a expliqué Demezier, déterminé à porter pleine assistance à ses compatriotes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.