Députés dominicains : approbation d’un projet de loi dont le but est « d’assurer un retour digne des restes de tout citoyen dominicain décédé à l’extérieur sans frais et taxes »

0
261

« Plus de 2 millions dominicains résidant à l’étranger, par leurs transferts d’argent, contribuent à la stabilité macroéconomique et la balance des paiements en devise« , mentionne le projet de loi.

Ce projet de loi fut présenté par 2 députés dominicains d’outre-mer, c’est exactement que prévoit le député Jerry Tardieu dans l’amendement constitutionnel tué dans l’œuf par des députés tristement célèbres de la 50ème législature qui se cherche encore un bilan.

Si on devait demander au député Gary Bodeau, du parlement haitien, lequel n’aurait pas assez œuvré pour l’Amendement Constitutionnel, s’il pourrait également orienter son « leadership » dans ce sens, on parie qu’il va réfléchir car ce n’est pas le cadet de ses soucis, lui qui comme les Forces Armées d’Haïti qu’il accuse à tort ou à raison, fait et défait les gouvernements depuis le début de l’année 2019. Mais quelle est bien l’utilité d’un ministère des haïtiens vivant à l’étranger ?

Mercredi 11 septembre 2019 ((rezonodwes.com))–La Chambre des députés a approuvé mardi en seconde lecture le projet de loi « d’un retour dans la dignité, le rapatriement des cadavres et la création d’un observatoire de recherche des dominicains et les dominicains résidant à l’étranger« .

ll est prévu que l’Institut des Dominicains et des Dominicains à l’étranger (INDEX) procédera au rapatriement des dépouilles de tous les Dominicains et Dominicaines décédés à l’étranger et que leurs familles disposeront de leur tombe sur le sol de la République Dominicaine, dont le transfert et l’entrée au pays sera exempté de tous types de taxes et de frais.

Les députés Marcos Cross Sánchez et Ana Emilia Báez, tous deux députés d’outre-mer, ont rédigé le projet de rapatriement des restes de tout ressortissant dominicain mort à l’étranger, si sa famille le désire.

Ce projet de loi, dans le préambule, établit que plus de deux millions de Dominicains qui résident à l’étranger, contribuent au pays par le biais de transferts de fonds, de montants en dollars ce qui amène à une stabilité macroéconomique et facilite la balance des paiements en devises.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.