Bahamas : plusieurs haitiens sinistrés attendent encore d’être évacués à l’extérieur d’Abaco

0
320

Le président Jovenel Moise, après son tweet de lundi dernier, promettant « son entière solidarité et sollicitude en ces moments de dures épreuves » devrait maintenant passer de la parole aux actes car la communauté haïtienne des îles d’Abaco, isolée momentanément du reste de Bahamas, attend l’arrivée de secours d’urgence. Les haitiens sont sans eau, sans électricité, sans habitat, « nus comme un ver« …

Plus de 1 100 Bahamiens sont arrivés à Palm Beach, en Floride, après avoir été évacués par bateau de croisière de leurs îles dévastées par les inondations causées par l’ouragan Dorian.

Samedi 7 septembre 2019 ((rezonodwes.com))–« La communauté haïtienne qui se trouve sur ces îles peut être rassurée de notre entière solidarité et de notre sollicitude en ces moments de dures épreuves » a tweeté le président Jovenel Moise, lundi dernier, se retrouvant samedi devant un fait accompli où il devrait maintenant passer de la parole aux actes.

Rezo Nòdwès a appris, de source diplomatique, que « des équipes de recherche et de sauvetage ont essayé encore samedi de rejoindre certaines communautés bahamiennes et ressortissants étrangers isolés par les eaux en crue et les débris » causés par le passage du méga-ouragan Dorian sur l’archipel, le week-end dernier.

L’armée organise les évacuations de sinistrés

Selon un quotidien de Nassau, plusieurs centaines de personnes, dont beaucoup d’immigrés haïtiens, attendaient à Grand Abaco dans le port de Marsh, dans l’espoir de quitter la zone sinistrée par des navires arrivant avec de l’aide.

Les forces de sécurité des Bahamas organisent des évacuations sur une péniche de débarquement (hydravion). D’autres bateaux, y compris des yachts et d’autres embarcations privées, ont également aidé à évacuer des personnes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.