Fifa eworld cup : un jeune haïtien survivant du séisme brille dans les compétitions mondiales

0
243

Adolescent, ‘Didychrislito’ a survécu au terrible séisme qui a dévasté Haïti, mais a entamé une deuxième et nouvelle vie aux États-Unis. Le jeune gamer évoque sa victoire en eChampions League

Samedi 24 août 2019 ((rezonodwes.com))– La vie de Chris ‘Didychrislito’ Holly a basculé lors du séisme dévastateur qui a frappé sa terre natale, Haïti, en 2010. Il avait 13 ans. La nation caribéenne a été anéantie par la catastrophe, qui a affecté quelque trois millions de personnes et fait 230 000 morts, d’après le gouvernement haïtien.

Si Holly a survécu et s’est construit une nouvelle vie aux États-Unis, certains de ses proches et de ses amis n’ont pas eu autant de chance. « Le tremblement de terre d’Haïti m’a marqué à vie », confie-t-il. « J’ai perdu des amis et des membres de ma famille. Quitter mon pays pour émigrer aux États-Unis si jeune, faire face à une nouvelle école, une nouvelle culture, c’était violent. Mais je m’y suis fait. »

Un nouveau départ

Après le séisme, Holly est allé vivre avec son oncle à Long Island, dans l’État de New York. Il a continué de cultiver sa passion pour le football et EA SPORTS FIFA, qu’il avait découverts en compagnie de son frère et de ses amis à Haïti. « Je jouais toujours à FIFA après l’école avec des amis », confirme-t-il. « C’était juste un passe-temps. Je n’aurais jamais imaginé que les compétitions FIFA prendraient une telle ampleur, mais j’en suis ravi. »

L’essor de l’eFootball a incité de grands clubs à signer des gamers pour les représenter dans les tournois internationaux. Devenu l’un des meilleurs joueurs PlayStation d’Amérique du Nord, Holly a été recruté par le New York City FC en 2017. Aujourd’hui, il défend les couleurs de l’endroit où il a commencé une deuxième vie après le séisme. « Je suis fier et honoré de représenter le NYCFC », poursuit-il. « Je suis très heureux que ce club m’ait choisi et qu’il m’accorde sa confiance depuis deux ans. »

Victoire historique

Il a connu son plus grand succès sous le maillot du NYCFC pendant la saison FIFA 19, qui l’a vu entrer dans l’histoire en remportant la première eChampions League. 64 joueurs ont entamé le tournoi à Manchester en avril. Seuls les huit meilleurs se sont retrouvés à Madrid fin mai, en marge de la finale de Ligue des champions de l’UEFA.

‘Didychrislito’ a triomphé d’adversaires redoutables pour s’adjuger le prix de 100 000 dollars et brandir le trophée inaugural sur la pelouse du Wanda Metropolitano, avant le coup d’envoi du match au sommet de la Ligue des champions. « C’est fabuleux d’être le premier vainqueur de l’eChampions League », se réjouit-il.

« Je n’aurais jamais cru gagner une compétition aussi prestigieuse. Soulever le trophée dans le stade m’a paru surréaliste. J’étais très nerveux avant le tournoi, mais une fois dans le bain, je me suis détendu et j’ai retrouvé mon calme. »

Il a d’autant plus goûté sa victoire qu’il a pu la partager avec son père. « Mon père est ma plus grande source d’inspiration », commente-t-il. « Il travaille dur, il est très intelligent, c’est un père formidable à tous points de vue. Il accepte que je fasse du jeu vidéo mon métier. Je lui en suis très reconnaissant. J’espère lui faire honneur », conclut-il.

source FIFA.COM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.