Des lycéens de la ville des Cayes lauréats du 4e concours de musique du MENFP

0
308

Le lycée Philippe Guerrier des Cayes, lauréat de la 4ème édition du Concours « An n kole tèt pou yon lòt Ayiti »

Mercredi 21 août 2019 ((rezonodwes.com))– Les 4 jeunes venant du Groupe Talents confirmés du lycée Philippe Guerrier des Cayes ont remporté avec Brio la 4ème édition du Concours de musique, organisé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP).

La cérémonie finale s’est tenue à Le Villate à Pétion-Ville en présence d’environ cinq cents personnes dont des hauts cadres du MENFP, des membres du cabinet du ministre CADET, des professeurs, des directeurs d’écoles, des élèves ainsi que des partenaires du secteur.

Tant par la qualité de leur texte, la mélodie et leur prestation sur scène, les premiers lauréats ont épaté l’assistance et le jury du Concours dont la conclusion était unanime sur le choix du premier lauréat.

Le 2ème prix a été décerné à l’un des deux groupes du lycée du Cent-cinquantenaire qui a également su émerveiller le public.

Le collège Mission de l’espoir, encore une fois, était au tableau d’honneur avec la troisième place obtenue.

La tâche n’a pas été facile pour les membres du Jury composé de BIC, Bélo, Tamara Suffren, et Fabrice Rouzier. Les 10 groupes finalistes ont été à la hauteur de l’événement et ont su donner le meilleur d’eux-mêmes, reconnaissent les membres du Jury.

BIC l’a souligné en venant proclamer les résultats, le choix n’a pas été facile car, les jeunes sont bourrés de talent, selon lui. Il considère que tous les groupes participants sont des gagnants par leur contribution à cette démarche citoyenne et culturelle.

Les autres membres du Jury qui applaudissent l’initiative du MENFP espèrent voir d’autres institutions s’inspirer de cette action pour en lancer d’autres activités saines et positives à l’intention des jeunes.

Pour Fabrice Rouzier, ce genre de Concours de musique, c’est la meilleure façon de renouveler les vedettes de la culture nationale et d’enrichir le patrimoine culturel.

Bélo se dit fortement impressionné par la performance des jeunes tout au long du concours qui a démarré en janvier 2019.

Tamara Suffren exprime sa satisfaction d’être partie prenante à cette activité qui lui a permis de découvrir tous ces talents en milieu scolaire.

Ordinateurs portables, ouvrages, CD contenant les dix prestations des groupes finalistes, bourses d’études, fonds de soutien figurent parmi les primes offertes aux lauréats de cette 4ème édition dudit Concours.

En plus, il faut souligner les médailles attribuées et le trophée du champion offert au 1er groupe lauréat. Un plus cette année qui va sans doute stimuler plus de jeunes à prendre part à cette activité.

Pour le ministre de l’Éducation nationale, Pierre Josué Agénor CADET, qui a joué un rôle clé à la réussite de la cérémonie par son support constant à cette initiative, les jeunes ont su montrer la voie afin de parvenir au développement de ce pays qui nous est cher.

A travers leurs textes prônant le « tèt ansanm », le vivre ensemble, le dialogue, le respect de l’autre, l’esprit patriotique, la solidarité, et l’amour du pays, ces jeunes nous indiquent le chemin en vue de reprendre en main notre destinée de peuple et parvenir au développement durable souhaité, souligne le ministre CADET fortement touché par l’esprit de créativité de ces jeunes.

Le numéro Un du MENFP en a profité pour saluer la forte contribution de Ti Tizon Dife et des artistes, membres du Jury, qui ont accompagné le MENFP dans cette démarche.

Le ministre CADET a remercié également le President de la République, SEM. Jovenel MOISE, le Premier ministre LAPIN et des collègues du cabinet ministériel pour leur support à cette action.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la politique de jeunesse de l’administration Moïse, ajoute-t-il.

Notons que Bélo et BIC ont pu interpréter deux morceaux au cours de la cérémonie finale respectivement Lakou trankil et Mèsi Manman qui ont fait vibrer l’assistance.

Notons aussi qu’une mention spéciale et une médaille a été attribuée à un membre du groupe du collègue Hugo Paul de Frères qui a une déficience visuelle, pour sa performance. Question d’encourager les personnes ayant des déficiences à participer à ce genre de concours et illustrer l’importance d’une éducation inclusive.

Soulignons, par ailleurs, que s’il fallait attribuer un prix du meilleur habillement à un groupe finaliste, le lycée du Cent-cinquantenaire (1er groupe qui a performé) le remporterait haut la main par la beauté de leur costume qui collait bien à la vision du Concours.

Une belle cérémonie qui a tenu ses promesses par la vivacité et les talents des membres des 10 groupes finalistes.

Déjà, certains disent attendre la 5ème Édition du Concours. Le compte à rebours sera lancé à la prochaine rentrée scolaire 2019-2020.

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, personnes debout

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.