RD – Education : en seulement 7 ans de présidence, Medina a construit 1180 centres éducatifs dans 31 provinces dominicaines

1
614

Les autorités dominicaines, à l’ouverture de l’année académique scolaire 2019-2020, ont ajouté 775 nouvelles salles de classe

Et, contrairement aux ex-présidents haitiens Michel Martelly, Jocelerme Privert, et l’actuel chef d’Etat, Jovenel Moise, le dirigeant dominicain Danilo Medina n’a pas extorqué à la diaspora ni $1.50 sur chaque transfert d’argent à partir de l’étranger, ni 5 ¢ sur chaque appel-minute, pour pouvoir construire ces centaines de sites scolaires combien importants pour l’avenir de la jeunesse d’un pays

Santo Domingo, jeudi 15 août 2019 ((rezonodwes.com))–Au cours des sept années de gestion de Danilo Médina, 1180 centres éducatifs (écoles) ont été mis en place dans les 31 provinces et le district national de la République dominicaine, a rapporté le ministre dominicain de l’Education Nationale. visant à « universaliser l’éducation » dans son pays.

Ces écoles ont permis, selon le ministre Mirabal, d’ajouter 20.203 nouvelles salles de classe au système éducatif et d’intégrer quelque 600 000 étudiants et leurs familles comme de directs bénéficiaires.

Pour le seul mois d’août, la présidence dominicaine a prévu d’inaugurer quelque 44 centres d’enseignement. Les centres en attente de livraison représentent 775 nouvelles salles de classe qui seront disponibles pour le début de l’année scolaire 2019-2020.

RD en route vers l’universalisation de l’éducation

Notons que toutes ces données ont été fournies par le ministre de l’Éducation, Antonio Peña Mirabal, soulignant que « la révolution éducative vise à l’universalisation de l’éducation, selon un concept inclusif et équitable, afin qu’aucun enfant, fille, adolescente ou jeune ne soit laissé en dehors de la société« .

1 COMMENT

  1. Il est clair que les dirigeants dominicains aient une vision commune de pays et qu’ils se distinguent de nos dirigeants corrompus, flatteurs,irrespectueux,sans vergogne qui passent systématiquement tout un peuple en dérision.
    Depuis la mort de Dessalines en 1806,c’est bien la bande de Pétion qui traine notre chère Haïti dans son véritable marasme sociopoliticoéconomique où notre jeunesse ne cesse de patauger dans des choses horribles.
    Est-ce pourquoi je plaide quotidiennement pour une véritable implication de la jeunesse haïtienne visionnaire, consciencieuse,active et sérieuse dans la politique en Haïti dans le but d’éradiquer tous les anti-changements,particulièrement les changeurs de ce pays marquant fièrement l’histoire de l’humanité toute entière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.