« Des irrégularités sont relevées dans les documents des ministres de Fritz W. Michel » révèle le député Exinord

0
429

Le PM nommé, Fritz William Michel ne saurait affirmer quand exactement le PM de facto Jean Michel Lapin va devoir lui remettre les clefs de la Primature compte-tenu de la non évacuation du dossier de « mise en accusation du président Jovenel Moise », mis une deuxième fois en « continuation » par Gary Bodeau dont le stratagème utilisé lundi dernier en cherchant à escalader les points à l’ordre du jour, n’aurait pas apporté le résultat escompté.

En plus, sans entrer directement dans les détails, le député Hermano Exinord, président de la commission spéciale de la Chambre basse, qui analyse les documents des nouveaux ministres du gouvernement Tèt kalé 2, a indiqué avoir relevé « des irrégularités dans les dossiers des ministres de l’administration Moise-Michel »

Mardi 13 août 2019 ((rezonodwes.com))–Alors que le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, accusé de vouloir orienter les débats de la « mise en accusation de Jovenel Moise » vers un vote automatiquement favorable au président, un autre dilemme surgit. Quelque chose cloche : des dossiers de certains nouveaux ministres nommés ne sont pas « trop clairs« .

Selon le député Exinord, les membres des sous-commissions créées pour analyser les dossiers du Premier ministre Fritz William Michel et des membres de son cabinet ont déjà visité plusieurs institutions de l’État afin de vérifier leur légalité. Cependant, sans entrer dans les détails, Exinord a indiqué que « des documents soumis par certains des ministres nouvellement nommés n’étaient pas clairs« .

Ces déclarations pour le moins surprenantes, viennent relancer le débat sur le fait que certains des nouveaux ministres du « gouvernement de sauvetage d’Haïti« , pourraient avoir la double nationalité.

Exinord a promis que l’analyse des pièces du PM Michel et de son cabinet, sera achevée d’ici cette semaine, toutefois, a-t-il admis, il doit attendre la conclusion de la session de la mise en accusation du président Jovenel Moïse, reportée à nouveau lundi sine die, pour pouvoir acheminer son rapport au bureau de la Chambre basse pour les suites nécessaires.

Pour sa part, Fritz William Michel qui, semblerait n’avoir rien compris dans la profondeur et la complexité de la crise, s’est dit « maintenant prêt à présenter son projet gouvernemental au Parlement haïtien« , selon une source proche du Palais national.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.