Nouvelle mise en continuation de la séance de mise en accusation de Jovenel Moïse

0
156

La séance de mise en accusation du Président de la république, Jovenel Moïse, à la Chambre des Députés, a été une nouvelle fois reportée à une date ultérieure, a constaté Rezo Nòdwès

Lundi 12 août 2019 ((rezonodwes.com))– La séance de la mise en accusation du président de la république débutée le 7 août 2019 et reprise lundi après avoir été mise en continuation par le président de la Chambre Basse, Gary Bodeau, a été une nouvelle fois reportée sine die.

Bien que le quorum ait été constaté avec la présence de 60 députés, alors qu’il en fallait 80 pour voter la mise en accusation, Bodeau a annoncé le report pour des raisons sécuritaires.

Par ailleurs, l’élu de Delmas a indiqué que le président de la république doit passer des instructions formelles au DG de la PNH Michel Ange Gédéon pour que la sérénité puisse régner au bicentenaire pour la tenue de la séance. D’après lui, Jovenel Moïse devrait sévir contre les manifestants l’accusant de corrupteur corrompu. Des slogans entendus aux abords du Bicentenaire.

Avant même la tenue de la séance, une vive tension régnait dans la zone du Bicentenaire où est situé le Parlement.

La Police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

La déclaration de la politique du gouvernement du Premier-ministre nommé serait plus que jamais compromise sans que les députés de la majorité arrivent à évacuer le sujet de « mise en accusation de Jovenel Moïse « .

Pascal Fleuristil

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.