Gonaives – 1er Festival international du Vaudou : les préparatifs vont bon train

1
1455

Gonaives accueille lundi le premier festival international du Vaudou, événement inédit jamais entrepris auparavant en Haïti par l’Association pour la Promotion des Arts (APA).

Cette première édition a également pour but de reconstruire plus de quatre siècles d’histoire entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe, selon le président de APA, Bekens Petit-Homme

Gonaives, samedi 10 août 2019 ((rezonodwes.com))–Le rendez-vous débutera lundi prochain et pour chercher à comprendre le mystère entourant le vaudou, un patrimoine presque oublié, les organisateurs (APA) de cet événement inédit, en lever de rideau, ont programmé des conférences-débats, ont prévu d’effectuer de visites guidées, et d’organiser des expositions d’arts visuels entre autres.

Originaire d’Afrique de l’Ouest, le vaudou est une expression syncrétique des religions chrétiennes. La variante pratiquée en Haïti repose sur des croyances animistes dotées d’une forte composante magique.

Le vaudou méprisé par la population (gen anpil ki pratiké’l anba chal)

Selon les experts, le Vaudou est considéré comme l’une des plus anciennes religions du monde, en raison de son lien direct avec la cosmologie et les systèmes de croyances néolithiques. L’APA a toutefois déploré le « mépris de la population pour le vaudou, culte ancestral » au cours des dernières années.

Bekens Petit-Homme, président du festival, a déclaré aux journalistes qu’il était important de tirer la sonnette d’alarme et de changer la perception négative de ce mode de vie. « Il est du devoir de chaque Haïtien de contribuer à la préservation de la culture vaudou, qui est l’un des piliers de l’identité de la nation« , a-t-il déclaré.

Notons que cette première édition a également pour but de reconstruire plus de quatre siècles d’histoire entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe, et invite plusieurs personnalités et institutions nationales et internationales œuvrant pour la promotion du vaudou.

Les grands invités au festival

Devraient participer : Augustin St Clou, roi du vaudou haïtien, Kate Rames, prêtresse de la Nouvelle-Orléans (États-Unis), Kinoss Dossou, président du Brussels Voodoo Arts Festival, ainsi que des représentants de la Confédération Nationale du Vaudou haïtien, le Benin Voodoo Festival, et enfin des membres de l’Office national d’ethnologie.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.