Qu’ont fait les Duvalier du fanion « Noir et Rouge » qui était à bord de Apollo 11 lors de l’alunissage de cet engin le 20 juillet 1969 et que Nixon a confié en 1970 à notre ambassadeur?

0
270

le Président Richard Nixon a donné 3 morceaux de poussière de lune en 1970 a l’ambassadeur d’Haïti, ils étaient censés être un cadeau inestimable pour le peuple haitien et aujourd’hui visible au mupanah

Une visite s’impose au musée national de Santo Domingo où vous allez trouver encore exposé le fanion dominicain qui étaient parmi la centaine de petits drapeaux représentant toutes les Nations de la Terre, à bord de la navette spatiale Apollo 11. Entre autres, ces petits drapeaux, hermétiquement recouverts, étaient chacun entourés de 3 petites roches lunaires.

Cinquante ans plus tard, après l’alunissage (atterrissage) sur la lune par Apollo 11, la Maison Blanche a offert de minuscules échantillons de roches lunaires à l’ensemble des 50 US Sates et de 135 pays. Nous ne savons pas si Haïti a reçu les siennes. Si tel est le cas, nous espérons les voir exposées bientôt au MUPANAH. Car ce n’est pas un cadeau personnel ni une démarche individuelle

Samedi 20 juillet 2019 ((rezonodwes.com))–Ces petits cailloux lunaires sont recouverts d’acrylique et montés sur une plaque de bois tous comme celle-là confiée en 1970 par le président Nixon à Haïti, à la seule différence, un fanion l’accompagna. En 2002, Joseph Gutheinz, alors enquêteur à la NASA, s’est rendu compte que presque tous les cailloux avaient disparu ou volé comme à Delaware en 1977.

Grâce à sa persistance depuis lors, il ne manque plus que deux souvenirs lunaires parmi les 50 distribués aux États-Unis. Mais qu’est-il devenu du fanion haitien qui a voyagé dans l’espace et confié à l’ambassade d’Haïti à Washington en 1970 par le président Richard Nixon pour être ensuite remis au président François Duvalier ?

Mystère ! Difficile de remonter à l’historicité de certains faits. C’est Haïti où tout est secret d’Etat et vous devriez être dans le secret des dieux pour savoir exactement quelle utilisation Papa Doc et ou Baby Doc ont faite de « leur » bicolore Noir et Rouge qui a voyagé à travers le temps en apesanteur. Chose qui est sûre, à l’effondrement du Palais National le 12 janvier 2010, aucune pièce de musée du genre n’a été retrouvée des décombres contrairement au tableau « Le Serment des Ancêtres » peint à l’huile en 1822.

Notre fanion, à côté de la centaine représentant les autres pays de la planète, était à bord de Apollo 11, quand l’homme posa ses pieds sur cette planète-sœur, pour la première fois, le 20 juillet 1969. Les américains, par ce geste, rappelons-le, avaient tenu à démontrer que c’est l’humanité toute entière qui a franchi les frontières terrestres, pour conquérir largement l’espace avec de petits pas. Ainsi donc, en juillet 1969, toutes les Nations représentées à l’ONU avaient « contribué » au voyage des 3 astronautes vers la Lune et compensé par de petits souvenirs à la valeur inestimable.

Pour les britanniques, comme illustre la photo de couverture, quand le Président Richard Nixon a donné au Premier ministre Harold Wilson quatre morceaux de poussière de lune en 1970, ils étaient censés être un cadeau inestimable, appartenant à l’ère spatiale, pour le peuple britannique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.