Opération Condor – Assassinat d’italiens en Amérique latine (1960-1980) : Morales Bermúdez, ex-président du Pérou, condamné à perpétuité par la justice italienne

0
155

Sauf, probablement en Haïti où les crimes perpétrés contre les droits de la personne restent impunis, au point que le député Gary Bodeau, président de la Chambre des Députés, l’une des institutions publiques les plus corrompues dans le pays, selon le député Jerry Tardieu, lance lundi un appel au « dialogue » avec les présumés auteurs et complices d’actes barbares dénoncés par la majorité. « Le dialogue dans l’impunité », le format made in Haïti pour les haitiens…Pour Bodeau, le massacre La Saline, de même que le rapport de la Cour des Comptes, Dermalog, l’Affaire des 7 mercenaires, tout cela se rangerait dans le chapitre de l’histoire du passé. Étonnamment !

Italie, plus d’un demi-siècle plus tard, punit les auteurs, co-auteurs et complices du meurtre et de la disparition de ses concitoyens en Amérique latine

La justice italienne a condamné lundi à la réclusion à perpétuité 27 militaires et dirigeants dont un ancien chef d’Etat du Pérou, accusés de la mort et de la disparition d’un groupe d’Italiens lors du « Plan Condor », actions répressives enregistrées en Amérique latine entre 1960-1980

Lundi 8 juillet 2019 ((rezonodwes.com))–La Cour d’appel de Rome a ainsi modifié lundi le verdict du jugement rendu en première instance en janvier 2017, qui prévoyait huit condamnations à perpétuité et 19 accusés acquittés pour les délais des crimes prescrits.

Toutefois, le Bureau du Procureur a demandé à ce que ces décisions soient réformées et a finalement requis la réclusion à perpétuité pour les 24 accusés, membres des dictatures militaires de Bolivie, du Chili, du Pérou et de l’Uruguay, accusés de la disparition d’Italiens.

Morales Bermúdez, President du Pérou de 1975 à 1980

Parmi les personnes condamnées figurent l’ancien président péruvien Francisco Morales Bermúdez, son Premier ministre Pedro Richter Prada (décédé en juillet 2017) et l’ancien responsable militaire péruvien, Germán Ruiz.

Figure également sur la liste des condamnés à la prison à perpétuité, l’ex-militaire uruguayen Jorge Néstor Troccoli, il est le seul à comparaître devant la Cour italienne depuis qu’il réside en liberté en Italie après avoir échappé à la justice dans son pays en 2007 et et que, en principe, il a été acquitté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.