Les producteurs de pétrole non membres de l’OPEP approuvent la prolongation des baisses de production

0
187

Mercredi 3 juillet 2019 ((rezonodwes.com))– Sous l’égide de la Russie, dix pays producteurs de pétrole non membres de l’OPEP ont approuvé mardi la décision de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de prolonger leurs baisses de production jusqu’en mars prochain, a rapporté l’agence Xinhua.

Ils ont conclu cet accord durant la 6e réunion ministérielle des pays membres et non membres de l’OPEP, qui se tenait à Vienne, la capitale autrichienne.

Compte tenu des incertitudes actuelles et de leur impact potentiel sur le marché pétrolier mondial, les représentants ont décidé de prolonger leurs « ajustements de production volontaires » pour une durée de neuf mois, soit jusqu’au 31 mars 2020, a annoncé l’OPEP dans un communiqué de presse.

« Après de longues délibérations, nous avons pris la décision unanime de continuer à coopérer et de maintenir nos réductions de production pendant neuf mois », a déclaré par le biais de son interprète le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, durant la conférence de presse qui s’est tenue à l’issue de la réunion.

Les ministres ont également décidé de maintenir inchangé le niveau maximal de ces réductions (1,2 million de barils par jour), afin de préserver la stabilité du marché et d’éviter une future saturation des inventaires, a-t-il affirmé.

L’alliance énergétique formée par l’OPEP et les partenaires « l’OPEP + », dont la Russie, a commencé à réduire sa production de pétrole en 2017, afin d’éviter que les prix ne chutent brusquement face à l’augmentation rapide de la production américaine. Les Etats-Unis ont en effet désormais dépassé la Russie et l’Arabie saoudite, devenant le premier producteur mondial de pétrole.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.