Wilangelo Legrand, le Jean Pic de la Mirandole Léogânais

1
402

Giovanni Pico de la  Mirandola (Jean Pic de la Mirandole en français) est un savant italien né le 24 février 1463, mort à Florence le  17 novembre 1494. Dès son enfance, il se distingua par sa mémoire prodigieuse. A l’âge de dix ans, il s’était placé au premier rang des orateurs et des poètes de son temps. A 14 ans, il consacra deux années à l’étude de décrétales. C’est de la nature entière qu’il voulait pénétrer les secrets, et il ne prétendait à rien qu’à acquérir la science universelle. Dans ce dessein, il parcourra les universités d’Italie et de la France, et collectionnant une riche bibliothèque.

Pic de la Mirandole est surtout connu pour avoir relevé le défi de tout connaitre, d’avoir toute la connaissance, d’être en quelque sorte une encyclopédie vivante. Depuis,  l’expression « Etre (le) Pic de la Mirandole » est entré dans le langage pour désigner une personne qui prétend connaitre sur tout, avoir un avis et une position sur tout. Se basant sur l’étendue de son savoir, personne ne peut se comparer à lui. Cependant, en termes de volonté pour apprendre de nouvelles choses et consolider des connaissances scientifiques, on peut se risquer de lui comparer à des milliers de jeunes intellectuels. Et, Wilangelo Legrand est l’un des exemples les plus palpables pour illustrer cette affirmation.

par Elidieu Cené
Jeudi 27 juin 2019 ((rezonodwes.com))– L’enfance de Wilangelo Emmanuel « Legrand » Joseph né le 17 novembre 1998, se déroule à Léogâne plus précisément à Neply, une localité de la deuxième section communale (Petite-rivière). Très petit, il commence à développer ses aptitudes notamment à Petit Mignon. En 2007, il quitte la cité d’Anacaona pour Carrefour en compagnie de ses parents. Il est lauréat de sa promotion avec un score écrasant (1110 sur 1200) à l’Institution Mixte Jean Paul II en 2010 dans le cadre des examens de fin d’études primaires.

En 2014, il effectue son grand retour à Léogâne et termine ses études classiques aux collèges Sainte-Croix (2014-2015 / Rhéto) – où il a remporté le génie inter classe d’alors -, et Classique  (2015-2016) pour être encore lauréat de sa promotion en philo. Lors des vacances estivales de 2016, malgré son élimination par forfait en demi-finale, il a été sacré meilleur joueur du génie inter zone organisé par Elroi FM auquel un nombre signifiant d’universitaires ont participé. En octobre de la même année, alors qu’il était âgé de 17 ans, il a réussi le terrible concours d’admission à la Faculté de Linguistique Appliquée de l’Université d’Etat d’Haïti (FLA-UEH).

Wilangelo est la figure qui incarne dans sa plénitude l’intellect léogânais. Léogane tient un génie capable d’être à la fois conférencier, coach en communication, professeur de langues et de lettres modernes … Étudiant brillant en Linguistique théorique et descriptive (LTD) à la FLA, il a aussi suivi des cours de Communication Publique Territoriale (CPT / Centre National de la Fonction Publique), Droits Humains (Université de Genève), Art Oratoire (Rochester Institute of Technology), Politiques publiques (Diaspora Université) voire Sciences politiques (Université Catholique de Louvain).

Cependant, le prodige léogânais ne se contente pas seulement d’accumuler des connaissances, il œuvre vers la responsabilité sociale et contribue à l’épanouissement des jeunes intellectuels dans la commune. C’est ainsi en 2016, il devient directeur de communication de l’IPROF Ecole de Communication. En mai 2017, il lance l’actuel ELOQUENCE Institut  International de Langues, de Communication et de Professions qui existait bien avant comme « Club de Langues », et participe activement à l’élaboration des ateliers de travail au bénéfice des jeunes de la communauté. Il élève LIKE Entertainment au rang d’une Agence de Presse (LEAP) pour faciliter à des jeunes de prendre leurs plumes voire vivre de cette capacité.

Accroché obstinément à sa ville natale qu’il ne veut plus abandonner même pour un court séjour durant les moments d’insécurités, et qu’il refuse encore de quitter trop longtemps malgré les nombreuses sollicitations, s’exprimant (depuis plusieurs années) sur différents sujets scientifiques entre autres relatifs aux deux langues officielles du pays, jouissant d’un avenir brillant, Wilangelo Legrand est léogânais dans l’âme. Passionné de la langue dont il détient un document (TCF : C1+B2+C1+B2+C1+C1=B2) délivré par le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP), il a une très bonne maitrise du français et des diverses règles typographiques tel que certifié et attesté par ceci. Méticuleux, consciencieux, rigoureux, il a le souci du détail et du travail bien fait qui permet d’aller au fond des choses. Il a une adaptation hors du commun. Ses convictions et ses passions ont donné matière à plusieurs réflexions au contenu sensible et émouvant.

A la veille de la journée internationale de la francophonie cette année, il a déclaré dans les colonnes du journal Le Nouvelliste que « le français est le patrimoine de tous les pays francophones. Il est important, a-t-il dit, de réfléchir sur une dynamique  favorisant le bilinguisme presque parfait en Haïti dans lequel le français aurait véritablement un statut de langue seconde ». Il a rejeté toute idée de « guerre à outrance entre le créole et le français », au contraire il plaide pour « une cohabitation saine, sans discrimination aucune ». Grâce à ses talents hors du commun, il bénéficie de l’estime du public en général et des figures de proues en particulier …

En novembre dernier, il a été contacté pour présenter une rubrique instructrice à la matinale « Thérapie », puis animer une émission hebdomadaire sur les ondes de la Radio Excellence FM (95.5 / Léogâne) : Francophonie plus, laquelle émission s’est débutée en décembre 2019. Constatant qu’il a le secret de garder l’auditoire à l’écoute, les responsables lui ont proposé de présenter un bulletin d’information en français facile. En vue de bien faire son travail, chaque jour, il participe aux conférences de rédaction de la Radio et réfléchît avec le rédacteur en chef à l’ordre de passage des faits de l’actualité en fonction de leur importance. Dans cette section, il partage de bons rapports avec M. Clivens DERVIL, son directeur de l’information ; Wil est même choyé par tous ses collaborateurs qu’il respecte d’ailleurs. Son dynamisme, sa capacité de bien gérer le stress et les imprévus, et sa locution font de lui un grand professionnel en matière de communication.

Outre la radiodiffusion,  Wilangelo dispense des cours aux niveaux classique et professionnel, surtout … Il est également poète, et notamment l’un des finalistes du traditionnel concours de textes réalisé par Amikal FM (Edition 2015).

Wilangelo Legrand est Vice-président du Club RFI LEOGANE y étant finalement arrivé en 2018 dont le comité a été présenté officiellement lors de son lancement le 11 novembre. Il a préfacé le dernier ouvrage du Dr Bobb RJJF ROUSSEAU : « De la Non-Africanité du ~Vodou haïtien~ », sur lequel il a travaillé en outre comme éditeur (LEAP), réviseur.

Directeur de communication/Spécialiste des affaires publiques de la Banque d’Investissements, de Financements et de Prêts sur Titres (BIFPT) est sa dernière fonction en cours depuis le 1er avril 2019 après être retenu par le Conseil d’Administration …

Wilangelo Legrand est certes jovial, courtois, ouvert, progressiste, dynamique ; on lui reproche d’être trop prétentieux et présomptueux. Il doit, donc user de plus de modestie, éviter l’orgueil en dépit de ses nombreuses capacités, et travailler jusqu’à devenir une meilleure personne. Très prometteur, Wil est surveillé de près ; à moins de 21 ans, il est incontestablement l’une des plus jeunes et influentes figures évoluant à Léogâne comme en témoigne sa présence dans plusieurs listes de personnalités du genre l’année dernière.

Elidieu Cené
Etudiant en Droit international de droits humains,
Justice pénale et Droit international humanitaire
elidieusene@gmail.com
+56 965 496 759

1 COMMENT

  1. Je suis ravi du portrait que Rezo Nodwès fait de vous Milangelo Legrand. À l’été 2015, lorsque je suis passé deux fois à Léogane pour rencontrer M. Georges Valme, vous n’aviez que 16-17 ans, mais avoir entendu parler de vous, soyez certain que j’aurais sollicité une rencontre. Vous avez désormais un admirateur au Québec. J’écris sur ma page Facebook: « Ce portrait de Wilangelo Legrand, le Jean Pic de la Mirandole Léogânais me touche beaucoup. Il n’avait que 16-17 lorsque je suis passé à Léogane pour rencontrer un contact. J’aurais bien aimé prendre rendez-vous avec lui si seulement j’avais connu sa réputation. Sa brillance, son énergie, ses moyens de contribuer sur tellement de fronts en même temps, m’émerveillent. Bravo Wilangelo Legrand. J’espère qu’un jour nos routes se croiseront. » Bonne continuité. Serge Grenier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.