Lettre ouverte de l’ancien secrétaire d’État Pierre Robert Auguste à la communauté internationale

0
66

Mercredi 19 juin 2019 ((rezonodwes.com))–

Mesdames et Messieurs,

Une mission de l’OEA, dont mon pays est membre plein et entier,arrive dans sa capitale pour ,soit disant « renouer le dialogue inter-haïtien « . Contrairement à beaucoup de mes compatriotes inquiets des démarches similaires trompeuses du passé, je crois que l’arrivée de cette délégation aura tourné la presse internationale vers l’une des graves crises du monde, la crise que vit douloureusement avec courage mon pays, la crise de négation de l’humanité à des millions d’hommes et de femmes.

Donc, avez-vous pour devoir de préserver, protéger, défendre cette humanité qui est universelle par la transcription du droit des traités et la prescription de ce derniers? Ou, s’agit-il de les travestir en commanditaires de lobbies venaux, avides de ces caisses noires qu’offrent impudiquement les gouvernements corrompus?

Le choix s’évidente entre la préservation ,par obligation morale (jus cogens), de l’humanité universelle, qui est en chaque haïtien et l’inclination pernicieuse,par un droit indu, aux actions des lobbies.

Le droit et le devoir ne s’accommodent pas toujours à la convergence morale. Fort souvent, il vaut mieux renoncer à ses droits pour s’acquitter de ses devoirs.

C’est le cas qui vous échet aujourd’hui d’accomplir un indispensable devoir de faciliter le départ ordonné de M Jovenel Moise,dont la présidence, mesusée, avilie par la corruption n’est plus majoritairement reconnue sur le territoire national.

C’est ce qu’on doit appeler la rupture de la légitimité nationale dans le cadre du principe de respect de l’autodétermination. Qu’il s’en aille un régime politique illégitime, que soit préservé le principe de l’humanité universelle.

Habitation Georges, le 19 juin 2019

Pierre Robert Auguste

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.