Lapidation d’un manifestant par des policiers : l’association nationale des juristes condamne et menace de porter plainte contre l’État

1
102

Note de presse

Port-au-prince, jeudi 13 juin 2019 ((rezonodwes.com))– Le secrétariat de l’association nationale des juristes haïtiens a regardé avec stupéfaction et douleur une vidéo tragique circulant sur tous les réseaux sociaux où un manifestant a été bastonné, brutalisé, malmené, lapidé, après avoir été bien maîtrisé par la police.

L’association nationale des juristes haïtiens condamne énergiquement cet acte criminel, barbare perpétré par ces policiers, acte qui est considéré comme une violation flagrante des droits de la personne humaine.

Simultanément, l’ANAJUH demande aux autorités de l’inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH) de diligenter une enquête sérieuse pour trouver tous les policiers ayant participé à la perpétration de cet acte odieux et de prendre des mesures drastiques contre ces derniers.Si rien n’est fait, l’association nationale des juristes haïtiens compte porter plainte contre l’Etat haïtien par devant les Institutions compétentes.

Me EDMOND Lominy, secrétaire général
Me JEAN Emmanuel, président
Me Chérubin Pierre Careca, porte parole

1 COMMENT

  1. Vous ne devriez pas « Menacer de porter plainte. » Vous devrier le faire, tout simplement. On ne se plaint pas d’avoir ete attaque par un meurtrier, qu’il soit policier ou civil. Ces hommes « Policiers » sont aparemment des assassins.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.