Pérou – Corruption : la Cour Suprême de Justice déclare « irrecevable l’habeas corpus » en faveur de Keiko Fujimori, fille de l’ex-président Fujimori

0
2

La fille du président Alberto Fujimori devait donc maintenant purger sans autre possibilité de recours, sa peine de 3 ans de prison pour présumé acte de corruption

Mercredi 12 juin 2019 ((rezonodwes.com))–La Cour Suprême de Justice de Lima a déclaré mercredi irrecevable l’habeas corpus présenté en faveur de Keiko Fujimori contre les juges Richard Concepción Carhuancho, Cesar Sahuanay Calsín, María León Yarango et Ivan Quispe Aucca.

Cette requête légale et appel constitutionnelle avait été présentée par la sœur de Keiko Fujimori, Sachie Fujimori, contre les juges qui avaient approuvé les 36 mois de détention préventive du dirigeant de la Force populaire en première et deuxième instance.

« L’habeas corpus » a indiqué que les juges de la deuxième chambre d’appel pénale, Concepción Carhuancho, Sahuanay, León et Quispe, auraient violé le droit à la liberté individuelle dans leurs décisions de justice.

« L’interprétation exposée par la Cour cCnstitutionnelle est claire, partant du principe qu’un appel en cassation rend impossible l’analyse substantielle du dossier« , ont conclu les juges de la Cour Suprême.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.