L’OCNH condamne l’usage abusif de gaz lacrymogène, le recours à la violence et l’utilisation de balles réelles contre la population

0
182

Position de l’OCNH sur la crise politique qui ronge Haïti

L’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti (OCNH) malgré l’affliction causée par la disparition tragique de son membre fondateur et Secrétaire Général Rony Jean Charles est obligé d’agir conformément à
ses valeurs et principes.

Tout au long de sa trop courte vie, Rony s’est illustré par son attachement à son rêve d’une nouvelle Haïti juste et équitable. Il a toujours combattu le laxisme des autorités et gardé le silence pendant ces heures sombres ne ferait pas honneur à sa mémoire.

Dans sa note du 6 juin 2019, l’organisation de promotion et défense avait exprimé sa préoccupation face à la détérioration de la vie nationale. Elle avait soutenu les différents appels à la mobilisation citoyenne pacifique et
recommandé la démission du Président de la République ainsi que la convergence des forces vives de la société civile pour définir le mandat plus les priorités du gouvernement de transition. Tout cela pour notre survie
comme peuple! Ses positions demeurent inchangées !

L’OCNH salue le courage du peuple haïtien qui du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest s’est mobilisé sur toute l’étendue du territoire national. Elle désapprouve les cas de casse et de destruction de biens publics et de
propriétés privées particulièrement la Radio Télé Ginen. Le droit à la mobilisation est garantie par la Constitution qui elle-même a été plébiscitée par un peuple qui s’est mis d’accord sur les principes régulant la
vie dans la société haïtienne. La loi mère confère des droits mais elle nous place aussi face à des devoirs.

L’organisation a toujours été proche de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et elle demande aux autorités de cette institution de sévir avec rigueur contre les agents qui agissent contrairement à son code de déontologie.

L’OCNH condamne l’usage abusif de gaz lacrymogène, le recours à la violence et l’utilisation de balles réelles contre une population qui fait que réclamer un demain meilleur!

Les bandits continuent malheureusement de semer le deuil dans la communauté haïtienne! L’animateur de l’émission « Ti bat bouch » diffusée sur les ondes de la Radio Sans Fin (RSF), Pétion Rospide, a été assassiné
par des bandits dans la nuit du 10 juin 2019. Il vient allonger la triste longue de victimes de la dégradation du climat sécuritaire!

L’OCNH exhorte aux autorités policières de diligenter avec célérité une enquête afin d’identifier et placer hors d’état de nuire les auteurs de ce crime odieux! La liste de journaliste assassiné est longue, trop longue! Plus d’enquête se poursuit! Douz pap pase tankou Jacques Roche, Vladimir Legagneur, Jean Léoplod Dominique elatriye!

Port-au-Prince, le 11 juin 2019

Me Camille OCCIUS
Coordonnateur général
Spécialiste en DESC
Contact : 509 36 28 81 42
509 32 78 95 14

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.