Des Port-au-Princiens ont marché contre l’insécurité

0
71

Interpellés par la dégradation du climat sécuritaire, des citoyens ont foulé le pavé à Port-au-Prince. Dans le concert des revendications des participants, le départ du Chef de l’État, Jovenel Moise, résonnait également comme revendication

Mercredi 15 mai 2019 ((rezonodwes.com))– Au Carrefour de l’Aéroport, en milieu de journée, des groupuscules de manifestants fourmillaient. Des citoyens affiliés à la Confédération nationale et internationale des Vodouisants révoltés, à la Force de l’Opposition progressiste,  au Parti de la Résistance nationale contre la Pauvreté pressent le pas dans l’environnement du site. L’insécurité grandissante, l’indifférence des autorités concernées face au pourrissement du climat scandalisent des participants à la marche.

’C’est un devoir d’appuyer toute forme de mobilisation visant à sensibiliser sur la proportion alarmante du climat d’insécurité. Aux concernés, nous lançons un message aux autorités pour leur dire que l’heure est grave’’, scandaient des participants.

Pour faire écho à leurs revendications, les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens à engager. Pancartes, banderoles aux contenus critiques au pouvoir en place, photos de victimes de la tuerie à Lasaline inondaient le parcours.

’Ce sont des circonstances qui concourent à la situation actuelle’’, juge Serge Jean Louis, porte-parole de la Force de l’Opposition Progressiste. ‘’Le pouvoir en place en œuvrant pour l’armement des jeunes dans les quartiers populaires est en train de creuser sa tombe. La mobilisation du 18 Mai prochain marquera un tournant dans la libéralisation des masses’’, prédit Serge Jean Louis.

Les voudouisants se sont également distingués à l’occasion de la marche contre l’insécurité. Des chants, des chorégraphies, des cérémonies vodouesques ont rehaussé la mobilisation. Sur tout le parcours, s’ensuivront également des  mises en scènes à certains carrefours.

Les organisateurs menacent de poursuivre le mouvement pour inviter les autorités à se responsabiliser. Ils entendent également sensibiliser d’autres secteurs sociopolitiques à s’engager dans la bataille.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.