Cantave présente ses excuses à Lapin mais regrette que le PM nommé ait gravi la tribune sans sa permission

Le sénateur Gracia Delva aurait vite oublié que la Nation est si loin d’oublier qu’il a placé des vingtaines d’appels en direction d’un évadé de prison et chef de gang recherché par la police. Mais Lapin serait-il probablement trop content d’être introduit à la tribune du sénat par celui-ci?

Mercredi 15 mai 2019 ((rezonodwes.com))– Le président du Sénat, Carl Murat Cantave, au cours d’une rencontre avec la presse, a présenté ses excuses à la population haïtienne, au premier ministre et aux ministres pour la tournure prise par la séance mardi au Sénat de la République.

Le sénateur de l’Artibonite a déploré la transformation du Sénat en un champ de bataille par des sénateurs. Il a également regretté la présence du premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, sur la tribune, sans son autorisation.

Fustigeant ceux qui l’accusent de manquer de leadership, Dr Cantave a affirmé que son rôle n’est pas d’arbitrer des matches de boxe.

Le sénateur a dit attendre une entente entre les protagonistes avant de fixer une nouvelle date pour la reprise de la séance de ratification de la déclaration de politique générale de Jean-Michel Lapin.

En ce sens, Cantave promet des consultations avec le président de la République et les leaders de la majorité et de l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :