Pérou – une Parlementaire sanctionnée « pour avoir engagé comme consultante une femme reconnue coupable de crime »

0
84

Ce pays de plus de 30 millions d’habitants ayant déclaré son Indépendance de l’Espagne en 1821, a beaucoup de choses à apprendre aux haïtiens, eux les habitants d’une petite superficie de 27850 km2 où sont protégés davantage ceux qui pataugent dans des eaux politiques corrompues, méprisent les règles et les enfreignent en toute impunité, pour le plus grand mal au développement.

La députée María Elena Foronda, est écartée momentanément du Parlement péruvien après un vote, suite aux recommandations faites par la Commission d’Éthique ayant enquêté sur le cas révélé par un programme radio-télévisé

Jeudi 2 mai 2019 ((rezonodwes.com))–Une sanction de 120 jours est prise par le Congrès péruvien à l’encontre de la parlementaire María Elena Foronda, « pour avoir embauché une femme reconnue coupable de crime et de terrorisme en tant que consultante« .

C’est une chaîne de radio-télédiffusion privée émettant depuis Lima, qui avait défrayé la chronique en faisant cette révélation. Ensuite, la Commission Ethique du Parlement s’est saisie du dossier jugé scandaleux et indigne d’un parlementaire.

Le rapport final de la Commission d’éthique parlementaire, a été présenté par sa présidente, Janet Sánchez, qui a indiqué que « le groupe de travail a déterminé que la députée María Elena Foronda avait elle-même sollicité le recrutement de Madrid Bonilla« .

Bonilla est une terroriste condamnée, elle est également membre du Mouvement révolutionnaire Túpac Amaru (MRTA), a précisé la presse péruvienne.

La sanction a été approuvée avec 65 adhésions, 20 voix contre et 16 abstentions. Au départ, la commission d’éthique avait recommandé de la sanctionner pour seulement 60 jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.