La République Dominicaine expulse 553 haïtiens sans-papiers hors de ses frontières

La cachette des ressortissants haïtiens qui pensaient jouer au lapin de Pâques en RD, a été vite dénichée entre 15 et 17 avril. Ces 553 compatriotes expulsés par les points frontaliers de Jimani et de Dajabon, font partie d’un groupe de 717 étrangers qui auraient vécu en situation irrégulière en République Dominicaine. Ils ont tous été arrêtés lors d’une chasse aux sans-papiers

Mercredi 24 avril 2019 ((rezonodwes.com))–Il est fort à parier que beaucoup d’entre eux, les 553 soient laissé-pour-compte, vont tenter de récidiver car aucun espoir de bien-être social ne luit à l’horizon en Haïti pour l’instant, a confié mardi soir à Rezo Nòdwès, un étudiant haitien en RD ayant requis l’anonymat.

La Direction Générale des Migrations (DGM) a annoncé mardi l’arrestation de 717 étrangers sans papiers, dont 553 haïtiens. Ces derniers ont été par la suite expulsés vers Haïti, après avoir été mis aux arrêts lors d’opérations d’interdiction de séjour menées dans six provinces et dans la municipalité de Santo Domingo Este, du 15 au 17 avril dernier.

Pour arriver à mener à bien ces opérations dans les provinces d’Azua, Hermanas Mirabal, La Vega, Valverde, Puerto Plata, Montecristi et la municipalité de Santo Domingo Este, poursuit le communiqué, des agents et des inspecteurs du DGM y ont participé avec le soutien des troupes de l’infanterie et de l’aviation ainsi que des membres du ministère de l’Environnement, de la police nationale et du ministère public.

Par ailleurs, une autre source contactée par Rezo Nòdwès depuis Santo Domingo a fait savoir que « ces genres d’opérations d’expulsion de sans-papiers arrivent à chaque fois que vient le moment pour un patron de faire le payroll pour payer les mains-d’œuvre à bon marché« . Fin de citation.

Migración detiene más de 700 extranjeros indocumentados

Los operativos fueron realizados en seis provincias entre el 15 y el 17 de abril

Santo Domingo. – La Dirección General de Migración (DGM) detuvo a 717 extranjeros durante operativos de interdicción migratoria realizados en seis (06) provincias y el municipio de Santo Domingo Este.

El Director General de la DGM, Teniente General ® Máximo William Muñoz Delgado, dispuso la realización de los operativos en las provincias de  Azua, Hermanas Mirabal, La Vega, Valverde, Puerto Plata, Montecristi y el municipio de Santo Domingo Este.

En las operaciones de interdicción  participaron agentes e inspectores de la DGM con el apoyo de efectivos militares del Ejército y Fuerza Aérea de Republica Dominicana, así como de miembros del Ministerio de Medio Ambiente,  la Policía Nacional y el Ministerio Público.

La DGM informó que dentro de los sectores intervenidos figuran San José de Conuco, Villa Tapia, Salcedo, Tenares y Jayabo en Hermanas Mirabal, Jicomé, Mao, Guayubín,  el Posito y centro de la ciudad, en Valverde; Cutupú, Burende, El Pino y centro de la ciudad, en La Vega; Los Pilones, en Azua; Rancho Arriba, la Norma, El Naranjal y el Pinal, en Montecristi; así como otros sectores en el municipio de Santo Domingo Este.

Los extranjeros detenidos fueron depurados y posterior a ese proceso, 553 indocumentados, fueron trasladados a los pasos fronterizos de Dajabón y Jimaní para ser deportados a su país de origen.

Departamento de Comunicaciones

Martes 23 de Abril del 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :