Petro-Caribe – rapport final : Le délai ne sera pas respecté, avoue la Cour des Comptes à Métropole

1
85

Lundi 22 avril 2019 ((rezonodwes.com))– Le public ne verra aucune lueur du rapport définitif de la CSCCA (Cour des Comptes et du Contentieux Administratif) durant ce mois d’avril, en dépit des promesses formelles du président Pierre Volmar Desmesyeux.

C’est ce qu’a révélé lundi la radio Métropole, en rapportant les propos d’une source « digne de confiance », faisant partie de l’institution dont la mission est de juger les comptes des ordonnateurs et comptables de l´État et des Collectivités territoriales et de statuer sur les litiges opposant « l´État et les Collectivités territoriales, l’Administration et les fonctionnaires publics, les services publics et les administrés.

Deux raisons ont été invoquées pour justifier ce retard, ont indiqué les journalistes de Métropole. Il s’agit de la situation de blocage des activités causée par le mouvement Pays Lock durant plusieurs jours et un problème de trésorerie.

Le membre de la CSCCA, dont le nom n’a pas été cité par le média, a expliqué que le budget de la Cour a été révisé à la baisse, suite aux mesures de d’austérité du gouvernement, mais aussi que les frais pour réaliser ce rapport ont été sous évaluées.

La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), avait remis en janvier dernier au président du Sénat, Carl Murat Cantave, un rapport d’audit incomplet sur la gestion des fonds du programme d’aide venezuelienne Petro-Caribe.

Mais le président de ladite institution avait promis aux sénateurs la publication avant le 30 avril du rapport définitif.

1 COMMENT

  1. Et qui cela va-t-il étonner? Dans une poubelle puante dit pays où règnent les Jovenel-Martelly, que peut-on avoir de bien?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.