AFETE lance une formation au profit des matrones de Petion-Ville et fait ausculter plus de 60 personnes à Pernier

0
79

Communiqué de l’Association des Femmes du Terroir (AFETE)

Lundi 15 avril 2019 ((rezonodwes.com))– Plus d’une soixantaine de personnes, surtout des adultes et des enfants, ont reçu gratuitement des soins médicaux et des médicaments appropriés à leur cas, à Pernier, dans la journée du 5 avril 2019 par les responsables de l’Association des Femmes du Terroir (AFETE), spécialisée dans le secteur médical et logée à delmas 95.

Un personnel médical de ladite structure a été mobilisé en la circonstance pour desservir la population de cette zone durant cette journée de clinique mobile dans le cadre d’un programme intitulé « Ou pap neglije ».

Au cours des consultations, les spécialistes de l’AFETE ont trouvé des cas très graves surtout chez les personnes avancées en âge. Une zone où la population est livrée à elle-même, sans présence d’autorités compétentes, sans infrastructures hospitalières.

Pour cette journée de clinique mobile, la présidente de l’AFETE, Madame Ghana Aline CHERISMÉ, s’est dit désormais engagée vu les conditions sanitaires critiques des habitants de la zone. « Compte tenu de la situation de précarité sanitaire de la plus grande partie de la population, l’AFETE avait tout pris à sa charge (Personnel médical, consultations, médicaments et autres… ) », a expliqué la première responsable de cette structure féminine.

Une très forte demande surtout des personnes du 3e âge réclamant des consultations hebdomadaires, mais vu les conditions qui ne sont pas réunies, Madame Cherismé leur a promis une intervention mensuelle. « Ou pap neglije » est une autre conception de cette organisation de l’assistance sociale qu’elle souhaite apporter.

Elle donne rendez-vous le mois prochain pour une autre clinique mobile de suite à la même zone, et au lancement de la formation des matrones de Pernier. Cette journée de clinique mobile fait suite au lancement officiel, le 3 avril dernier, de la formation au profit de 46 matrones à Juvénat des 100 à former cette année dont celles de Pernier et de Lillavois, successivement, prévues pour le mois de mai et de juin prochain.

Cette formation qui doit durer environ cinq (5) mois, rentre dans un vaste programme de l’association en vue de prendre en charge les accoucheurs-accoucheuses mal formés (es). « Nous tenons à lancer cette formation à vous chers matrones dans l’intérêt de vous servir, et de mettre à votre disposition des connaissances approfondies du métier », ce sont les premiers mots, lors de la première rencontre avec les bénéficiaires du programme, de la première dirigeante de cette organisation, Mme Ghana Aline CHERISMÉ.

Pour la présidente, cette formation est conçue pour aider, sauver tout en cultivant la probité professionnelle. Madame Cherismé a avoué qu’après cette période, « les matrones seront bien guidées afin d’améliorer leur savoir-faire ».

Elle a déclaré que « cette session vous permettra d’agir mieux dans votre quotidien, et du même coup diminuera les cas de mortalité et de morbidité materno-infantile », tout en précisant aux nouveaux formés qu’ils ne seront que des matrones et non des infirmiers-infirmières, encore moins des médecins.

C’était dans une ambiance de bonheur que ces personnes repérées ont pu échanger avec les responsables de AFETE, dont Fabre Fanie, Evrodie Evodie Saint-Hilaire et Gerda Bergistre et la première signataire.

En témoignage, deux des étudiants, dont une femme de 51 ans et un homme de 48 ans, ont fait part de leur enthousiasme de suivre cette formation qui, selon eux, est d’une importance capitale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.