Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, arrêté à Londres

1
43

Jeudi 11 avril 2019 ((rezonodwes.com))– Méconnaissable avec ses cheveux blancs et sa barbe blanche, le fondateur de Wikileaks, réfugié depuis sept ans dans l’ambassade d’Équateur à Londres, a été finalement arrêté jeudi en vertu d’un mandat de juin 2012 délivré par le tribunal londonien de Westminster.

Assange a été porté hors de la représentation diplomatique équatorienne peu après 10 heures par six policiers habillés en civil jusqu’à un fourgon de police, selon une vidéo de son arrestation.

Peu après, il a été conduit au commissariat central de la capitale britannique et aura à comparaître dans la journée devant le tribunal de Westminster.

Scotland Yard a annoncé que les États-Unis avaient demandé l’extradition d’Assange en raison principalement de ses activités au sein de Wikileaks, une organisation non-gouvernementale fondée en 2006 dont l’objectif est de publier des documents confidentiels ainsi que des analyses politiques et sociales à l’échelle mondiale.

Ainsi, plusieurs millions de documents relatifs à des scandales de corruption, d’espionnage et de violations de droits de l’homme concernant des dizaines de pays à travers le monde ont été publiés sur le site internet de Wikileaks depuis sa création.


1 COMMENT

  1. Le président équatorien Lenin Moreno (ex-vice président du progressiste Rafael Correa) a liquidé le fondateur de Wikileaks. En le faisant, il évoque plusieurs raisons. Ce qui fait sortir de ses gonds l’ancien président Correa. Ce dernier a accusé Moreno de « plus grand traître de l’histoire latino-américaine. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.