Lancement du « dialogue inter-haïtien »: une « opération de bluff », qualifie Pierre-Robert Auguste de l’AEA

Au Ciné Théâtre Triomphe, ce vendredi 15 Mars, l’Association des Entrepreneurs de l’Artibonite (AEA) manque à l’appel. Une correspondance signifiant la décision a déjà été acheminée à la Commission de Facilitation du Dialogue Inter-haïtien

Gonaives, 16 mars 2019 ((rezonodwes.com))–Au moment où ouvertement se multiplient au Parlement des signes et des déclarations prouvant un total et profond désaccord entre le Palais National et la Primature, sur l’interpellation de Jean-Henry Céant, la Commission de Facilitation du Dialogue Inter-haïtien voudrait sortir de l’incognito et se montrer utile en cherchant à unir les haïtiens autour d’une même table.

Pour bouder l’invitation de participer aux premières assises du Comité de Facilitation du Dialogue Inter-haïtien, les motifs évoqués par l’Association des Entrepreneurs de l’Artibonite sont sans appel. L’inaptitude d’être à l’écoute des autres, le défaut de sincérité, l’intolérance et l’incrédibilité des commissaires ont été mentionnés dans la correspondance en date du 12 Mars dernier acheminée à la Commission.

’C’est une perte de temps, un spectacle de verbiage, une thérapie de logorrhée’’, juge le conseiller de l’AEA, Pierre-Robert Auguste.

L’Association des Entrepreneurs de l’Artibonite, Initiative de la société civile artibonitienne, Regroupement d’hommes et de femmes d’affaires, ont été sollicités d’être partie prenante au lancement des premières consultations sur les attributions de la Commission créée unilatéralement par le président Jovenel Moise. La correspondance du 8 Mars dernier signifiant l’invitation a été adressée au Président de l’AEA, Judicaël Justin en voyage à l’étranger, a souligné Pierre Robert Auguste qui a fait parvenir une copie à Rezo Nòdwès.

‘’J’ai transmis l’invitation au Président. Je lui ai informé de mes préoccupations par rapport à la sincérité de la démarche qui s’apparentait à une opération de bluff » a lancé Pierre Robert Auguste.

Contexte politique pollué

Les récents évènements politiques ont tendance à empoisonner le climat, souligne le conseiller de l’AEA. L’interpellation du Chef du Gouvernement, Jean Henry Céant, l’insécurité grandissante, le zèle des partisans du pouvoir, le déficit de représentativité sont mis en cause pour expliquer l’inconfort de la démarche. ‘’L’Initiative de la Société en aucun cas ne saurait être représentative d’un secteur.  Cette vision réductionniste entend saper tout effort de typicité de la société civile’’ fulmine-t-il

La Commission de Facilitation du Dialogue Inter-Haïtien va devoir composer sans l’Association des Entrepreneurs de l’Artibonite. Édentée, la Commission est dans la tourmente, mais Jovenel Moise fonce nous rappelant l’époque où il fut le candidat unique à l’élection présidentielle en janvier 2016. Les conditions fondamentales étant non réunies, le conseil de l’AEA s’évite au baptême de l’aventure au Ciné Théâtre Triomphe.

Hervé Noël
vevenoel@yahoo.f

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :