Insécurité à Boucan Carré : le député Jude Jean écrit au ministre de la Justice

0
235

Jeudi 14 mars 2019  ((rezonodwes.com))–
Jean Roudy Aly

Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique
En ses Bureaux.-  

Monsieur le Ministre,

Je me félicite de cette fortuite opportunité de vous adresser la présente, tout en vous rassurant de mes civilités.                                                                                                                                   
Depuis plus de deux ans, dans le souci d’œuvrer en faveur d’une communauté vaquant en toute quiétude à ses occupations, sans crainte d’imminence d’actes d’insécurité ou autres similaires, j’avais entrepris nombre de démarches. Lesquelles portaient emphase sur des mesures, des dispositions, et des projets, pouvant apporter grain de solution voire stopper l’accrue net du banditisme et ses dérivés, sur toute l’étendue de la commune de Boucan Carré.

Fort malheureusement, hormis le Tribunal de Paix qui est en chantier, toutes ses démarches n’ont été sanctionnées d’aucune suite, d’aucun suivi. Je veux citer, entre autres : Réaménagement du Commissariat et du Sous-Commissariat; Augmentation de l’effectif des agents de la Police Nationale d’Haïti; Nouveaux Postes dans des zones stratégiques; Distributions de matériels de travail et de véhicules (motos et voitures) aux Forces de l’Ordre; Meilleures conditions de travail pour les Policiers; Ouverture d’Annexes du Tribunal de Paix dans toutes les Sections Communales;  Augmentation de l’effectif de Juges de Paix disponibles dans ladite commune.

La période allant de la fin de l’an dernier à ce jour, est ponctuée d’actes cruels un peu épars à Boucan Carré. Prenons ces faits en preuves :

• La population, à maintes reprises, a informé les autorités locales que des groupes armés intimident les riverains au niveau de plusieurs localités, sans relâche, des rafales de tirs sont entendues.

• Des cas de braquages, de vols de motocyclettes s’intensifient, en particulier au niveau de la localité Nan Joumou (Péligre, Route Nationale #3). Et c’est toute la population du Centre et tous les passagers fréquentant la Nationale #3 qui sont exposés dans cette zone ; même des cas vols de voiture y sont enregistrés à cause de l’état de la route.

• Dans la soirée du vendredi 8 mars 2019, un chauffeur de taxi moto a été assassiné sur la route de Boucan Carré. Sa moto a été volée.

• Il y a quelques jours, des bandits ont assiégé un marché situé près d’un espace de loisir appelé Plezi Beach, non loin du Centre-ville, ils ont tout emporté et battu leurs victimes. Il est bruit que des viols ont été perpétrés. A date, les autorités judiciaires restent dans l’ombre sur cette affaire: aucun processus, aucune enquête enclenchée. 

• L’an dernier, plusieurs morts par balles et à la machette dans différentes localités ont été enregistrés.   

• De nombreux cas d’accidents sur la Route Nationale à cause du non-contrôle de la Police.

L’insécurité s’installe et fait rage à Boucan Carré. Depuis deux longues années, des démarches sont entreprises auprès du Ministère de la Justice et auprès de la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti en vue d’adopter les mesures et dispositions sus-citées. Rien n’a été effectué !                                                                                                                                                
Face à tout cela, je me fais le devoir de vous demander de prendre les mesures et dispositions nécessaires et adéquates, aux fins d’apporter solution urgente à ce fléau sévissant à Boucan Carré.                                                                                                                               

*Je vous rappelle, Monsieur le Ministre, que j’ai effectué de nombreuses démarches. J’ai posé les problèmes. L’aggravation de la conjoncture n’est que résultante de la négligence du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, dont vous êtes titulaire. Il est grand temps que le Gouvernement cesse de traiter les griefs du peuple avec autant de légèreté. C’est le temps de s’investir à des actions concrètes, efficaces à la résolution de la problématique de l’insécurité.*

Inquiet par la tournure que prend la conjoncture, Monsieur le Ministre, j’ose espérer suite positive à ma requête, et vous renouvelle mes civilités.                                                                                                                                               Jude JEAN, Député du Peuple,
Circonscription de Boucan Carré                                                                               
50è Législature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.