La BID accorde un prêt de $300 millions à la RD en « cas éventuel de gestion de catastrophe naturelle »

0
79

Pour ce genre d’accord de prêt passé avec une institution internationale, il ne revient nullement à un pouvoir exécutif d’engager tout seul la nation. Danilo Medina a soumis l’accord à l’approbation des parlementaires

Santo Domingo, vendredi 8 mars 2019 ((rezonodwes.com))– Cet accord de $300 millions n’a pas fait l’unanimité chez tous les députés avec certains d’entre eux le voyant d’un très mauvais œil.

La Chambre des députés de la République dominicaine a approuvé jeudi un prêt d’un montant de 300 millions de dollars signé avec la Banque inter-américaine de développement (BID), destiné à « servir de financement éventuel en cas de catastrophe naturelle« , a rapporté Listin Diario.

Toutefois les députés de l’opposition (PRM) ont boudé le vote tout en prônant l’annulation pure et simple de cet emprunt.

Jeudi, avant de passer au vote, les députés de l’opposition, du Parti Révolutionnaire Moderne (PRM), se sont retirés de la séance en signe de protestation.

Non majoritaires à la chambre basse, ils se sont vus tout de go refuser le droit de faire valoir leurs arguments en faveur du rejet du prêt.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.