Venezuela : « La pression ne fait que commencer », a juré Guaido qui parle de grève

Mardi 5 mars 2019 ((rezonodwes.com))— Rentré lundi dans son pays, après y être sorti clandestinement pour une tournée dans certains pays latino-américains, le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido, a entamé des consultations en rencontrant, au siège du Collège des ingénieurs vénézuéliens, les syndicats de fonctionnaires dans la perspective d’un gouvernement de transition.

A l’issue de la réunion, Guaido a précisé qu’il « appuierait » les arrêts de travail auxquels appelleraient éventuellement les syndicats du pétrole, de l’éducation, des municipalités et des gouvernorats, de la santé, des médias publics et des services de base.

« Ils pensaient que la pression avait atteint son maximum, mais elle ne fait que commencer », a affirmé Juan Guaido à propos du gouvernement de Nicolas Maduro.

« Ils sont empêtrés dans leurs contradictions. Ils ne savent pas comment répondre au peuple du Venezuela », a estimé Juan Guaido, interrogé par la presse sur l’absence de réaction du pouvoir lors de son retour.

De son côté, Nicolas Maduro, qui était resté silencieux depuis le retour de son rival, est apparu en fin d’après-midi pour présider une cérémonie militaire en hommage à Hugo Chavez, décédé il y a six ans le 5 mars 2013 et a lancé un appel à manifester pour le samedi 9 mars, le même jour que l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.