« Pa kraze brize » : le chef de gang Anel prêche la non-violence aux manifestants anti-Jovenel

0
295

A des manifestants qui se sont rendus dans son fief au cri de « Viv Anel », le chef de gang leur recommande de ne plus utiliser la violence lors de leurs mouvements de protestation

Dimanche 10 février 2019 ((rezonodwes.com))– Le puissant chef de gang de Village de Dieu, Arnel Joseph dit Anel, ne veut surtout pas de violence dans les manifestations anti-Jovenel Moïse qui se déroulent dans la capitale et dans diverses villes de province.

Se disant ravi de bénéficier du support des manifestants qui sont passés au Village de Dieu pour l’ovationner, le « Robin des Bois » qui a l’habitude de s’emparer de camions de marchandises avec ses lieutenants, a pourtant demandé aux gens de ne pas s’attaquer aux biens des citoyens.

« La vie est vraiment chère… Je suis prêt à accompagner la population, mais ils ne doivent pas incendier les voitures et s’en prendre aux marchandises des commerçants », a conseillé le chef de gang considéré comme extrêmement dangereux par les autorités haïtiennes.

Pour Anel, que la police a affirmé être un évadé de prison, ce genre de violence opérée sur les entreprises et les biens des particuliers ne fait pas avancer le pays, mais le met en retard.

Tout en refusant de révéler aux journalistes de Zenith FM qui le pressuraient de questions, ses secrets pour se déplacer d’un point à l’autre du territoire et échapper aux forces de police, Anel a assuré qu’il n’est pas en face du gouvernement et qu’il ne s’est jamais attaqué aux policiers.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.