Venezuela : Juan Guaidó, opposant et président du parlement aurait été arrêté puis libéré par les services secrets

Le parlementaire de l’opposition avait déclaré vendredi devant un millier de personnes à Caracas que la Constitution vénézuélienne lui donnait la légitimité pour assumer le pouvoir dans le cadre d’un gouvernement de transition

Dimanche 13 janvier 2019 ((rezonodwes.com))– Juan Guaidó, président de l’Assemblée nationale (controlée par l’opposition à Maduró ), a été arrêté dimanche par des agents du Service national de renseignements bolivarien (Sebin) et libéré quelques minutes plus tard, ont indiqué sa famille et ses collègues au parlement.

Son arrestation aurait eu lieu 48 heures après que Guaidó ait déclaré Nicolás Maduro « usurpateur » et se soit fait « président par intérim » du Venezuela.

Il avait également déclaré devant un millier de personnes à Caracas que la Constitution vénézuélienne lui donnait la légitimité pour assumer le pouvoir dans le cadre d’un gouvernement de transition

L’opposant a été intercepté au moment où il se rendait à une réunion publique à l’extérieur de la capitale, ont annoncé son épouse et des députés.

« Le Sebin a arrêté Juan Guaidó « , a indiqué sur son compte Twitter Fabiana Rosales, l’épouse du président du Parlement, en référence au Service bolivarien d’intelligence nationale.

Des députés, qui l’attendaient sur les lieux de la réunion publique à Caraballeda, à 40 km de Caracas, ont confirmé cette arrestation.

L’opposant vénézuélien a été libéré aussitôt, a affirmé sa femme deux heures après avoir annoncé son arrêstation sur Twitter. « Je remercie tout le monde », a-t-elle écrit avant de préciser « je suis avec lui ».

Une pensée sur “Venezuela : Juan Guaidó, opposant et président du parlement aurait été arrêté puis libéré par les services secrets

  • 15 janvier 2019 à 9:56
    Permalink

    Beaucoup de Vénézuéliens sont malheureusement aveugles sur l’enjeu politique qui s’articule au Vénézuela. Ils placent l’intérêt du peuple dans un panier à crabes où les crabes américains cherchent à faire prévaloir les conditions de domination des sud-americains de la part des U.S.A.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.