Belo, BIC, Darline Desca, Tamara Suffren et le ministre Cadet lancent le 4ème Concours de musique sur l’éducation à la citoyenneté

0
98

Education à la citoyenneté/Concours de musique

Jeudi 10 janvier 2019 ((rezonodwes.com))– Le titulaire du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor Cadet, a procédé ce mercredi 9 janvier 2019 au lancement de la 4ème édition du Concours de musique s’inscrivant dans le cadre de la Campagne d’éducation à la citoyenneté du ministère, lors d’une conférence de presse donnée au local du MENFP à Delmas 83.

« An n kole tèt pou yon lòt Ayiti » est le thème retenu cette année pour ledit Concours destiné aux jeunes en milieu scolaire, âgés de 14 à 20 ans, qui doivent constituer un groupe de 3 à 5 jeunes au maximum pour la conception et la production de leur œuvre musicale.

Respect du thème, originalité, composition texte, Cohérence des paroles, exécution du chant (justesse, prononciation, respect du rythme) sont parmi les critères à suivre par les participants qui peuvent produire leur texte soit en Créole ou en Français sur le genre musical de leur choix.

Les œuvres des différents groupes seront reçus en format numérique sur CD ou sur clé USB au Bureau de communication du ministère sis à Delmas 83 ou dans les Directions départementales d’éducation (DDE) ou par envoi sur le mail annkoletèt2019@gmail.com au cours de la période allant du 21 janvier au 22 février 2019.

Dix finalistes à retenir

A noter que les directeurs d’écoles doivent donner leur aval aux différents groupes émanant de leur établissement désireux de prendre part au Concours. Après évaluation d’un jury composé d’artistes de renom tels BIC, Bélot, Tamara Suffren, Darline DESCA et Raoul Denis Junior, dix groupes finalistes seront retenus pour la cérémonie finale du concours prévu le 22 mars prochain.

Ouvrages, ordinateurs portables, CD contenant les dix meilleures chansons avec le coaching des artistes membres du jury sont les primes qui seront offertes aux premiers lauréats du Concours.

Mieux encadrer les jeunes

Pour le Ministre CADET, cette initiative participe de la volonté du gouvernement de mieux encadrer les jeunes et de leur offrir des activités saines mettant en valeur leurs talents. Il s’agit aussi, précise le numéro Un du MENFP, d’inculquer aux jeunes les valeurs du vivre ensemble, de la tolérance, du dialogue, du respect de l’autre, l’esprit d’unité et de patriotisme.

Le thème choisi traduit, selon lui, toute la vision de la démarche pour le vivre ensemble et travailler ensemble au bénéfice de la patrie commune.
Le ministre de l’Education nationale a salué et remercié la contribution des artistes et de la compagnie Tizon Dife à la Campagne d’éducation à la citoyenneté du ministère à travers cette 4ème édition du Concours de musique.

Citant d’autres actions visant une meilleure intégration des jeunes par le gouvernement, le ministre CADET souligne que d’autres activités seront organisées avec l’appui du ministère de la Culture et celui du ministère à la Jeunesse, aux Sports et à l’Education civique, notamment l’organisation de championnat interscolaire au niveau national. Au moins 15 jeunes seront aussi recrutés comme cadres dans plusieurs ministères dont le MENFP, ajoute le Ministre CADET.

Travailler ensemble et réussir ensemble

Plaçant un mot en la circonstance, les artistes, membres du Jury, ont exprimé leur joie de prendre part à une telle action du MENFP visant à mieux valoriser les talents chez les jeunes, les permettre de découvrir leurs potentialités et les apprendre à travailler ensemble et réussir ensemble.

Pour BIC, cette initiative rejoint bien sa philosophie et ses actions auprès des jeunes qui doivent s’inspirer d’autres modèles et leur donner espoir pour un lendemain meilleur dans le pays.

Bélot abonde dans le même sens et croit que ce Concours induit une nouvelle dynamique chez les jeunes qui peuvent envoyer des images positives à leurs pairs afin de redonner espoir qu’ensemble ils peuvent changer la donne pour le renouveau du pays.

Tamara SUFFREN et Darline DESCA se réjouissent aussi d’apporter leur pierre à cette initiative qui a un impact positif sur la jeunesse par les valeurs véhiculées. Darline qui en est à sa première participation audit Concours applaudit la démarche et compte s’impliquer à fond pour sa réussite car, elle correspond, selon elle, à ses nombreuses actions auprès des jeunes.

Nadine Henry, directrice de l’enseignement fondamental, estime que cette campagne influe positivement sur le comportement des jeunes et invite, en ce sens, les parents et d’autres acteurs à supporter cette action du MENFP au profit des jeunes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.