Le président de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, a écourté son mandat de 3 ans

0
168

Après plus de six années, le docteur et anthropologue américain d’origine coréenne, Jim Yong Kim, a plié bagage mardi, alors qu’il ne devait pas partir avant 2022, après avoir été réélu pour un second mandat de cinq ans en 2017

Washington DC, mercredi 9 janvier 2019 ((rezonodwes.com))–Jim Yong Kim, a annoncé mardi sa démission de son poste de président de la Banque Mondiale après plus de six ans, au cours desquels l’agence a étroitement collaboré avec le secteur privé.

« Ce fut un grand honneur de présider cette remarquable institution, remplie de personnes passionnés dévouées à la mission de combattre l’extrême pauvreté dans nos vies« , a déclaré Kim lors de l’annonce de sa démission, a rapporté la Banque Mondiale.

Agé de 59 ans, Kim qui n’a pas fourni de détails supplémentaires sur son retrait de BM, a indiqué qu’il rejoindra immédiatement une société et se consacrera à l’amélioration des infrastructures dans les pays développés.

Signalons au passage que l’ haïtien Marc Louis Bazin est jusqu’à présent considéré comme l’unique haïtien ayant marqué son passage à la Banque Mondiale. Aux élections présidentielles de décembre 1990, la majorité des électeurs haïtiens hantés par le retour des néo-duvaliéristes au pouvoir, ont préféré choisir le prêtre inexpérimenté Jean-Bertrand Aristide au détriment de l’homme à chiffres du MID, Marc L. Bazin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.