La sonde chinoise Chang’e-4 se pose sur la face cachée de la Lune

0
112

Un vaisseau chinois se pose en douceur sur la face cachée de la Lune

Beijing, jeudi 3 janvier 2019 ((rezonodwes.com)) — La sonde chinoise Chang’e-4 s’est posée jeudi sur la face cachée de la Lune, devenant le premier engin spatial à atterrir en douceur sur la face inexplorée de la Lune qui n’est jamais visible depuis la Terre, a informé l’agence chinoise de nouvelles Xinhua.

La sonde, dotée d’un atterrisseur et d’un rover, s’est posée dans la zone d’alunissage présélectionnée à 177,6 degrés de longitude est et 45,5 degrés de latitude sud sur la face cachée de la Lune à 10h26 (heure de Beijing), a annoncé l’Administration nationale de l’espace de Chine (CNSA).

A l’aide du satellite-relais Queqiao pour la communication, la sonde a envoyé la première photo en gros plan de la face cachée de la Lune, ouvrant un nouveau chapitre de l’exploration lunaire.

Après que le Centre de contrôle aérospatial de Beijing a envoyé un ordre à 10h15, la sonde Chang’e-4, lancée le 8 décembre 2018, a commencé sa descente depuis 15 km au-dessus de la Lune, selon l’administration.

La vitesse relative de Chang’e-4 par rapport à la Lune a été réduite, passant de 1,7 km par seconde à près de zéro, et son attitude a été ajustée à environ 6 à 8 km au-dessus de la surface lunaire.

A 100 m de la Lune, la sonde a commencé à identifier les obstacles et à mesurer les pentes à la surface. Après avoir évité des obstacles, elle a choisi une zone relativement plate et est descendue de manière verticale et lente.

La sonde a ensuite aluni dans le cratère Von Karman du bassin Pôle Sud-Aitken.

Durant le processus de descente, un appareil photo fixé sur la sonde a pris des clichés de la zone d’alunissage.

Après l’alunissage, les panneaux solaires et les antennes de la sonde ont été dépliés sous le contrôle des ingénieurs spatiaux à Beijing grâce aux transmissions du satellite-relais qui fonctionnait sur l’orbite de Halo autour du deuxième point de Lagrange (L2) du système Terre-Lune, à environ 65.000 kilomètres de la Lune, d’où il peut voir à la fois la Terre et la face cachée de la Lune.

La première photo en gros plan de la face cachée de la Lune, prise à 11h40 par une caméra de surveillance fixée sur l’atterrisseur, montrait la direction dans laquelle le rover se dirigeait sur la surface lunaire.

Le centre de contrôle de Beijing choisira le moment propice pour laisser le rover se séparer de l’atterrisseur, selon la CNSA.

La sonde Chang’e-4, transportant huit charges utiles dont deux ont été mises au point dans le cadre d’une coopération internationale, effectuera des observations radioastronomiques à basse fréquence, étudiera le terrain et les reliefs, détectera la composition minérale et la structure superficielle de la surface lunaire et mesurera le rayonnement neutronique et les atomes neutres afin d’étudier l’environnement de la face cachée de la Lune, selon la CNSA.

La mission offre aux scientifiques du monde entier davantage de possibilités d’explorer l’univers.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.