Massacre de La Saline : Des parents de victimes portent plainte contre des proches du pouvoir

Une plainte collective a été déposée, jeudi, au cabinet d’instruction par des victimes et proches de victimes contre les auteurs, complices et exécutants de ce massacre. En effet, du 1er au 14 novembre 2018, sous le silence des autorités politiques, judiciaires et policières, le quartier Projet La Saline et ses environs ont été le théâtre d’attaques sanglantes orchestrées par un groupe armé du quartier Nanchabon, dirigé par Serge Alexis, dit Ti Junior, qui serait à la solde du délégué départemental de l’Ouest, M. Duplan, ont informé les organisations de droits humains FJKL, RNDDH et CARDH.

Samedi 22 décembre 2018 ((rezonodwes.com))–

Plainte déposée au Cabinet d’instruction sur le massacre de La Saline

Port-au-Prince, le 10 Décembre 2018

Au : Juge et Juge d’Instruction près le Tribunal de 
Première Instance de Port-au-Prince

En son Cabinet d’Instruction

Honorable Magistrat,

Les citoyens et citoyennes Jolène LABONTÉ, Lèlène ARISTENE , Eddyte DESTIN, Ernst LEGER, Milène MATHIEU ainsi que son concubin Claude Junior JEAN-BAPTISTE, Vani ST GOURDAIN, Mureille LOSANDIEU, Marie Yolaine JEAN-LOUIS,Marie-Lourdes DORESTAN, Nesland JEAN-LOUIS et Bergmane EDMOND, Géramene NOEL, propriétaires, demeurant et domiciliés à La Saline, identifiés respectivement aux numéros : 006-006-497-3 ; 005-756-589-4, 01-01-99-1968-12-00367 ; 01-01-99-1987-10-00721, assistés des membres du BODDH et de CANIDH dont Maîtres Jacceus JOSEPH, Laurenel LOUIS, Marckenzi DENIS, Ronald NORCIUS, Ronald HYPPOLITE, Mauril CIRISMOND, Junior CHERRETTE, Jocelyn CHERRETTE, Alexandra DESIR, Elton DÉSINOR, Max Olivier BÉNÉDICT, Joseph et Jean Fritz BOIROND, Chinel PHILÉMOND, Philistin PIERRE , Ernso BERNAVIL, dûment identifiés, patentés et imposés respectivement aux numéros : 005-583-523-9 ;006-538-473-0, 4607577735, 4610663916-0 ; 002- 006-220-8, 4607577733, 46107039143 ; 007-048-502-0, 8807011114, 8804004591-2 ; 007-670-912-5 ; 007-656-539-4 ; 006-199-215-2 ; 001-826-423-0 ; 008- 553-174-0 ; 007-979-696-8 ; avec élection au BODDH situé à La Maison du Droit sis au No 11 auto route de Delmas et Delmas 11, téléphone 31065119.

Ont l’honneur de vous faire part de la plainte dont suit la teneur :

Qu’en date du 1er au 13 Novembre 2018, des attaques successives ont été menées contre les habitants de La Saline et de ses environs par des gens armés proches du pouvoir ;

Que de ces attaques résultent : 73 cas d’assassinats, 14 personnes blessées par balles, 7 femmes violées, 150 maisons criblées par balles et vandalisées ont été enregistrés;

Que, plus de quatre cent trente-neuf (439) personnes ont perdu leurs biens lors de ces attaques ;

Que le mineur Géralson BELANCE, fils de la dame Milène MATHIEU, a reçu plusieurs projectiles. Son corps a été mis dans un sac et emporté par les assassins qui l’ont tué ;

Que le concubin de la requérante Neslande JEAN-LOUIS répond au nom de Prosper RAYMOND dit Tibot, âgé de 29 ans, a été contraint par des individus armés de sortir hors de sa demeure à Fort-Touron zone Labatwa. Il a été assassiné à l’aide d’une arme blanche;

Que le sieur Frantzo LISME, âgé de vingt-sept (27) ans, a été tué chez lui en présence de son fils de quatre (4) ans et de la requérante Jolène LABONTÉ, sa conjointe qui était au moment de l’incident, enceinte de trois mois ;

Que Ernst Junior LEGER, fils du requérant Ernst LEGER, a été assassiné et son corps n’a pas été retrouvé ;

Que des individus armés se sont introduits chez la requérante Lèlène ARISTÈNE et ont contraint son petit frère répondant an nom Tiga ARISTHENE, âgé de dix-huit (18) ans, de sortir à l’aide d’un projectile dans son corps avant de le trainer dans la rue pour le hacher à coups de machette. Le reste de son corps a été carbonisé;

Qu’à la suite de ce massacre, aucune enquête n’est menée par les autorités compétentes ;

Que le silence et la passivité des détenteurs de leviers de commande au plus haut niveau de l’État, à savoir : le Président de la République son excellence Jovenel MOÏSE ; le premier ministre le sieur Jean Henry CÉANT, chef duConseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) ; 
le Ministre de la Justice, le sieur Jean Roody ALY ; le Secrétaire d’État à la Sécurité Publique, le sieur Ronsard ST CYR ; le ministre de l’intérieur le sieur Renaldo BRUNET ; le directeur général de la PNH, le sieur Michel Ange GEDÉON ; l’Inspecteur Général en Chef de la PNH, le sieur Stanley BRICE ; le Directeur Départemental de l’Ouest de la PNH, le sieur Mario AUBERGISTE ; le délégué départemental, le sieur Joseph Pierre Richard DUPLAN, permettent d’admettre sans ambages leur responsabilité dans ces crimes odieux;

Que suite à une enquête effectuée par le Bureau des Organisations de Défense des Droits Humains (BODDH) ainsi que les rapports produits par le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) et la Fondation JEKLERE consultés, ces crimes spectaculaires ont été planifiés par le pouvoir et perpétrés par les agents de la Brigade d’Opération et d’Intervention Départementale (BOID) ainsi que des sbires du pouvoir habillés portant l’uniforme de la BOID;

Qu’à l’exécution de ces crimes planifiés et crapuleux, l’État dans ses composantes a fourni pas mal de moyens tels que : véhicules, uniformes, armes et munitions indispensables;

Que ces crimes perpétrés avec la complicité de l’État Haïtien constituent des atteintes graves aux droits fondamentaux des victimes protégés au termes des articles 19 de la Constitution, articles 2 alinea 3 du Pacte International relatif aux droits civils et politiques ; les articles 1er , 4 alinéa 1, articles 5, 25 et suivants de la Convention américaine des Droits de l’Homme, article 147 et suiv du Code d’Instruction criminelle qui exigent le respect du droit à la vie, de l’intégrité physique des citoyens, qui interdisent la torture, les traitements cruels, inhumains et dégradants ; font obligation à la chaine pénale et au pouvoir d’intervenir , de mener des enquêtes et punir les responsables de ces crimes. Les requérants par l’organe des avocats membres du BODDH, susmentionnés, ont le plein droit d’exercer un recours contre Jovenel MOÏSE ,Jean Henry CÉANT, Jean Roody ALY, Renaldo BRUNET, Michaȅl GEDÉON, Stanley BRICE, Mario AUBERGISTE et Joseph Pierre Richard DUPLAN.

Pourquoi, les exposants Jolène LABONTÉ, Lèlène ARISTENE , Eddyte DESTIN, Ernst LEGER, Milène MATHIEU ainsi que son concubin Claude Junior JEAN-BAPTISTE, Vani ST GOURDAIN, Mureille LOSANDIEU, Marie Yolaine JEAN-LOUIS, Marie-Lourdes Dorestant, Nesland JEAN-LOUIS et Bergmane Edmond, assistés des 
avocats membres du BODDH et CANIDH susmentionnés se constituent partie civile, requièrent qu’il vous plaise, Honorable Magistrat, d’instruire ce dossier contre les auteurs, complices ou exécutants de ces crimes; déterminer la responsabilité des différents acteurs politiques savoir le Président de la République son excellence Jovenel MOÏSE ; le premier Ministre le sieur Jean Henry CÉANT, Chef duConseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN); le Ministre de la Justice, le sieur Jean Roody ALY ; le Secrétaire d’État à la Sécurité Publique, le sieur Ronsard ST CYR ; le Ministre de l’Intérieur le sieur Renaldo BRUNET ; le Directeur Général de la PNH, le sieur Michel Ange GÉDÉON, l’Inspecteur général en Chef de la PHN, le sieur Stanley BRICE ; le Directeur Départemental de l’Ouest de la PNH, le sieur Mario AUBERGISTE ; le Délégué Départemental, le sieur Joseph Pierre Richard DUPLAN dans la perpétration de ces crimes abominables, questionner les victimes ainsi que les proches leurs victimes. Ce sera justice !
Respectueusement ;

Eddyte DESTIN Marie Yolaine JEAN-LOUIS
Plaignante Plaignante

Ernst LEGER Vani St Gourdain
Plaignant Plaignant

Murielle LOSANDIEU Marie-Lourdes Dorestan
Plaignante Plaignant


Nesland JEAN-LOUIS Milène MATHIEU
Plaignant Plaignante

Bergemane Edmond
Plaignant
Pour le BODDH et CANIDH

Jacceus JOSEPH, Av Ronald Hyppolite, av

Marckenzi DENIS, Av Ronald NORCIUS, Av

Laurenel LOUIS, Av Mauril CIRISMOND, Av

Junior CHERRETTE, Av Jocelyn CHERRETTE, Av

Alexandra DESIR, Av 
Max Olivier BÉNÉDICT, Av

Elton DÉSINOR, Av 
Joseph FrançoisLOUIS, Av 
Jean Fritz BOISROND, Av ________________________
Me Chinel PHILÉMOND


Une pensée sur “Massacre de La Saline : Des parents de victimes portent plainte contre des proches du pouvoir

  • 23 décembre 2018 à 5:15
    Permalink

    Un autre crime de Jovenel qu’il paiera tôt ou tard.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :